DU HAUT DES ZIGGOURATS, 3 000 ANS VOUS CONTEMPLENT

Historia - - Bio Et Essai -

C’est une somme… L’ou­vrage, ma­gni­fi­que­ment illus­tré, rap­pelle les gran­dioses aven­tures de « l’uni­vers des formes » de Mal­raux. S’y ajoute ici celle de l’his­toire avec ses méandres, ses superstitions et ses conquêtes. De ces temps re­cu­lés sont sor­tis l’écri­ture, l’agri­cul­ture, les villes, la culture. Entre le Tigre et l’eu­phrate, la Mé­so­po­ta­mie s’est dé­ve­lop­pée pour for­mer une des plus vieilles ci­vi­li­sa­tions de l’hu­ma­ni­té. L’ou­vrage écrit par Ber­trand La­font, Aline Tenu, Fran­cis Joan­nès et Phi­lippe Clan­cier tra­duit le dy­na­misme de la re­cherche fran­çaise dans ce do­maine. Ce bon mil­lier de pages ac­com­pa­gné de cartes, do­cu­ments, chro­no­lo­gies, glos­saire et in­dex ne pré­tend pas tout dire de la Mé­so­po­ta­mie. Et pour­tant, quelle ré­vé­la­tion ! Elle en­vi­sage cette ré­gion comme un la­bo­ra­toire po­li­tique des so­cié­tés an­ciennes. Les au­teurs montrent une ci­vi­li­sa­tion qui se pense, s’or­ga­nise, in­vente le droit et en­vi­sage sa pé­ren­ni­té. L’écri­ture cu­néi­forme sert de fil rouge à cette aven­ture qui court sur 3 000 ans, de Gil­ga­mesh, le hé­ros ci­vi­li­sa­teur et guer­rier, à Ar­ta­ban, le roi parthe qui est pas­sé à la pos­té­ri­té dans une ex­pres­sion po­pu­laire où se ma­ni­feste une fier­té pous­sée à l’ex­trême. Face aux pillages et aux des­truc­tions ar­chéo­lo­giques, ce livre s’im­pose comme une stèle contre la bê­tise. En ra­con­tant cette his­toire à nulle autre pa­reille et dont nous sommes aus­si en par­tie les hé­ri­tiers, ces quatre his­to­riens luttent contre le fa­na­tisme et ses co­re­li­gion­naires cu­pides que sont l’igno­rance et l’ou­bli. On ne peut que les re­mer­cier. LAURENT LEMIRE

La Mé­so­po­ta­mie. De Gil­ga­mesh à Ar­ta­ban, de Ber­trand La­font, Aline Tenu, Fran­cis Joan­nès et Phi­lippe Clan­cier (Be­lin, 1 040 p., 58 eu­ros).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.