EAUX VIVES ET VIE LIBRE

Historia - - Roman Et Polar -

Chan­tal Tho­mas aime les che­mins aléa­toires et le charme fé­roce de la jeu­nesse. Nous avions ado­ré La Vie réelle

des pe­tites filles et pen­sé que Che­mins de sable était un titre qui la dé­fi­nis­sait ad­mi­ra­ble­ment, comme il dé­fi­nis­sait aus­si son rap­port au temps. Nous re­trou­vons tout ce­la dans Sou­ve­nirs de la ma­rée basse. Que peut lé­guer une mère à sa fille ? Ja­ckie, c’est son nom, est née en 1919. Elle fut jeune fille en plein coeur des An­nées folles, celles où les femmes in­ven­taient une nou­velle fé­mi­ni­té, cer­taines choi­sis­sant la li­ber­té de la dé­sin­vol­ture. Ja­ckie est de celles-ci, qui dé­cide un jour de plon­ger dans l’eau du Grand Ca­nal de Ver­sailles et d’en­chaî­ner les lon­gueurs sous le re­gard mé­du­sé des gar­diens. Cette li­ber­té de la nage, li­ber­té du corps amou­reux, c’est ce qu’elle lègue à sa fille. Une fois le livre re­fer­mé, le lec­teur n’a qu’un re­gret : que le temps de la lec­ture ait pas­sé si vite… G. C. n Sou­ve­nirs de la ma­rée basse, de Chan­tal Tho­mas (Seuil, 224 p., 18 eu­ros).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.