Avec le cloud, notre vie se conjugue en col­la­bo­ra­tif

Hors-Série 01 net - - SOMMAIRE -

Le nu­mé­rique a pro­fon­dé­ment bou­le­ver­sé nos ha­bi­tudes de tra­vail et la fa­çon dont nous com­mu­ni­quons avec nos proches. et cette ré­vo­lu­tion n’est pas près de s’ ar­rê­ter! Avec le dé­ve­lop­pe­ment de l’in­ter­net très haut dé­bit fixe et mo­bile et des ser­vices cloud, nous n’ avons plus be­soin d’ être au bu­reau ni même de­vant notre or­di­na­teur pour gar­der un oeil sur l’em­ploi du temps de nos proches, pour par­ta­ger une idée ou pour pi­lo­ter un pro­jet.

Chan­ger de men­ta­li­té. Non­seu­le­ment­nous ne tra­vaillons plus comme avant, mais nous ne pen­sons plus comme avant ! Les vieux ré­flexes s’ef­facent. Vous aviez l’ha­bi­tude d’ac­ti­ver le sui­vi des mo­di­fi­ca­tions de Word et de faire cir­cu­ler vos do­cu­ments par mail au sein de votre équipe afin que tout le monde y aille des a contri­bu­tion ? L’époque est do­ré­na­vant au vé­ri­table tra­vail col­la­bo­ra­tif, où tous les in­ter­ve­nants ac­cèdent à dis­tance à un même fi­chier et y par­ti­cipent en di­rect. il faut donc ap­prendre à avan­cer en­semble, à par­ta­ger les idées et les res­pon­sa­bi­li­tés, à dé­lé­guer. Une chose est cer­taine, on est plus ef­fi­cace – et plus ra­pide – à plu­sieurs. À condi­tion de sa­voir s’or­ga­ni­ser et de co­or­don­ner les res­sources, les ta­lents et le temps de cha­cun.

Les avan­tages du mode col­la­bo­ra­tif ne concernent pas seule­ment la sphère pro­fes­sion­nelle. Vous pou­vez en pro­fi­ter24 h/24,qu’ils’agis­se­de­pré­pa­re­rune liste de courses à se ré­par­tir en fa­mille, de créer des bi­blio­thèques d’images entre amis, ou en­core de gé­rer les ac­ti­vi­tés d’ une as­so­cia­tion en consi­gnant les tâches des adhé­rents dans un plan­ning unique. le cloud joue un rôle pré­pon­dé­rant dans cette évo­lu­tion, en ren­dant les in­fo sac ces­sibles à tous et de par­tout. fi­ni le temps où les fi­chiers étaient sto­ckés sur le disque dur du PC fa­mi­lial et par­ta­gés au mieux avec les autres or­dis de la mai­son. Grâce à Drop­box, One­drive, hu­bic, icloud et Google Drive, on ne se pose plus la ques­tion de leur lo­ca­li­sa­tion

La vie de fa­mille et les ac­ti­vi­tés entre amis sont aus­si concer­nées !

ni de leur dis­po­ni­bi­li­té. Ils res­tent à por­tée­de­sou­ris­dès­lors­quel’on­dis­po­sed’un ap­pa­reil connec­té au Web. La no­tion de tra­vail­com­mun­re­vêt­des­for­mes­di­verses en fonc­tion des buts re­cher­chés.

Par­ta­ger un peu, beau­coup... Si­vou­sê­te­sun adepte de Drop­box, vous pou­vez par­ta­ger un dos­sier avec des in­vi­tés. Avec un compte Google, il de­vient pos­sible de créer un agenda mu­tua­li­sé avec les membres de votre com­mu­nau­té afin de mieux­vou­sor­ga­ni­ser. La ga­laxie de ser­vices de Google réu­nis au sein de Google Drive est à 100 % orien­tée vers le col­la­bo­ra­tif. Mes­sa­ge­ries ins­tan­ta­nées, com­men­taires dans les do­cu­ments, par­tage de tâches, sui­vi de mo­di­fi­ca­tions,tou­tyest !le­géant­mi­cro­soft,luiaus­si,ao­pé­réun­vi­ra­geà365°avec la­ver­sio­nen­li­gne­de­sa­sui­teof­fice.vous avez le choix entre ins­tal­ler Word, Ex­cel ou Po­wer­point sur votre disque dur, ou uti­li­ser leur ver­sion Web. Une fonc­tion de par­tage ap­pa­raît dé­sor­mais dans la barre de me­nus des lo­gi­ciels de la suite. Un simple clic, et voi­ci votre do­cu­ment co­pié sur One­drive et ac­ces­sible aux per­sonnes de votre choix, qu’elles dis­po­sen­tou­nond’of­fi­ce­sur­leur­ma­chine, qu’elles tra­vaillent sur une ta­blette, un Mac, un PC équi­pé de Win­dows ou de Li­nux ! Une phi­lo­so­phie­quel’on­re­trouve aus­si chez Apple. Ses ou­tils bu­reau­tiques, Pages, Num­bers ou Key­note, pro­posent des op­tions de par­tage et de tra­vail col­la­bo­ra­tif, ain­si qu’une ver­sion Web ar­ti­cu­lée au­tour d’icloud, le ser­vice de sto­ckage en ligne de la firme à la pomme. En ce qui concer­ne­la­sui­te­de­google,de­puis

Le tra­vail à plu­sieurs va bien au-de­là du par­tage de do­cu­ments. Il s’agit d’or­ga­ni­ser le temps et les res­sources de cha­cun.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.