Le por­tage sa­la­rial, in­no­va­tion so­ciale au ser­vice du re­tour à l’em­ploi des se­niors

Informations Entreprise - - A LA LOUPE -

EEn 2015, la France de­vrait su­bir une crise du re­cru­te­ment né­faste à l’éco­no­mie. En dix ans, 1,5 mil­lions d’em­plois sup­plé­men­taires doivent être crées, alors que 6 mil­lions de per­sonnes par­ti­ront en re­traite. Dès lors, les plus de 800000 plus de 55 ans ins­crits à Pôle Em­ploi sont des pro­fes­sion­nels dont nous ne pou­vons plus nous pas­ser. C’est là que le por­tage sa­la­rial s’im­pose comme un puis­sant bou­clier contre l’ex­clu­sion

et la dis­cri­mi­na­tion.

n 2011, 41,5 % des se­niors sont en em­ploi. Bien que ce taux d'em­ploi aug­mente, il reste très faible. Il reste no­tam­ment in­fé­rieur à ce­lui de l'en­semble des pays de la Zone Eu­ro (47,4 %) et très en des­sous de l'ob­jec­tif de 50 % qui avait été fixé par la stra­té­gie de Lis­bonne pour 2010. Le por­tage sa­la­rial est une so­lu­tion convoi­tée par les re­trai­tés. Chez Di­daxis, le lea­der du por­tage sa­la­rial en France et pion­nier de l'ac­com­pa­gne­ment du consul­tant se­nior por­té, il y a plus de 55% de plus de 50 ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.