Dans le sillage de la cy­ber-veille

Informations Entreprise - - MARKETING -

II.E : Qui a be­soin de ré­per­to­rier l’in­for­ma­tion à son su­jet et sur­tout quels sont les dif­fé­rents be­soins ma­ni­fes­tés ? F.D : Dans l’abon­dance me­dia crois­sante, tout le monde, de la toute pe­tite en­tre­prise à la per­son­na­li­té, a be­soin de veille : sur sa vi­si­bi­li­té et celle des concur­rents, sur sa ré­pu­ta­tion mé­dia, sur sa der­nière cam­pagne de com­mu­ni­ca­tion, sur l’évo­lu­tion gé­né­rale de son mar­ché ou sa ré­gle­men­ta­tion… Ce sont au­tant d’ou­tils stra­té­giques dont nos clients usent pour pi­lo­ter leur stra­té­gie de com­mu­ni­ca­tion. Pour ré­pondre à la mul­ti­pli­ci­té des de­mandes, nous of­frons un éven­tail large de so­lu­tions, qui sont tou­jours adap­tées spé­ci­fi­que­ment à chaque client au fi­nal. Au­tant de clients = au­tant de dis­po­si­tifs de veille et ana­lyse mé­dias dif­fé­rents ! Re­vue de presse in­terne, étude de ré­pu­ta­tion et de po­si­tion­ne­ment de marque, éva­lua­tion de l’im­pact mé­dia, etc. Et sont aus­si dis­po­nibles chez Kan­tar Me­dia la veille pu­bli­ci­taire, le dé­cryp­tage de l’en­ga­ge­ment des consom­ma­teurs, l’ana­lyse des stra­té­gies

De nom­breux pro­fes­sion­nels ont be­soin de veiller et éva­luer toutes les re­prises mé­dia­tiques les concer­nant afin de mieux mav­tri­ser leur com­mu­ni­ca­tion et de mieux ap­pré­hen­der leur mar­ché et leur en­vi­ron­ne­ment concur­ren­tiel. Cette ac­ti­vi­té chro­no­phage peut rtre con­fiée à des pro­fes­sion­nels char­gés de sé­lec­tion­ner, or­ga­ni­ser et mettre l’in­for­ma­tion en pers­pec­tive. C’est le cas de .antar Me­dia, so­cié­té spé­cia­li­sée en veille et ana­lyse mé­dia­tique. Zoom sur cet ou­til d’aide aux stra­té­gies de com­mu­ni­ca­tion des en­tre­prises avec

Flo­rence Do­ré, Di­rec­trice Mar­ke­ting chez .antar Me­dia pour le «News In­tel­li­gence».

nfor­ma­tions En­tre­prise : Comment s’or­ga­nise votre veille de l’in­for­ma­tion ? Flo­rence Do­ré : Il faut bien com­prendre le pos­tu­lat de base : veiller toute l’in­for­ma­tion, puis la sé­lec­tion­ner, la ca­té­go­ri­ser pour chaque client en fonc­tion de ses spé­ci­fi­ci­tés, ses prio­ri­tés, et ses be­soins d’ana­lyse. Nous opé­rons en amont avec des sys­tèmes d’au­to­ma­ti­sa­tion pour fil­trer les re­tom­bées, à par­tir de thé­ma­tiques ou de mots-clés ; en­suite nos équipes va­lident et ana­lysent ces conte­nus pré-sé­lec­tion­nés, car en ma­tière d’in­for­ma­tion, il y a tou­jours l’in­ter­pré­ta­tion né­ces­saire en fonc­tion du contexte, et des prio­ri­tés de com­mu­ni­ca­tion de chaque client. Ce sui­vi de l’in­for­ma­tion dans les mé­dias se dé­roule en per­ma­nence, toute l’an­née, grâce au sa­voir-faire de nos ex­perts en France et dans le monde. d’in­fluence sur In­ter­net. Nous pro­po­sons une vi­sion com­plète du Ear­ned / Paid / Ow­ned Me­dia : le client dé­ter­mine de a à z ce qu’il veut et comment il le veut. I.E : Votre mé­tier his­to­rique est l’étude, comment le conci­liez-vous avec cette mis­sion de re­cherche ? F.D : Kan­tar Me­dia est le lea­der mon­dial des études et de la re­cherche mé­dia. Nos ex­perts construisent leurs ana­lyses et leurs conseils en fonc­tion de chaque client en in­té­grant les be­soins de don­nées : au­diences, es­pace, nombre de re­prises etc. Ce­la per­met aux com­mu­ni­cants, res­pon­sables cor­po­rate, at­ta­chés de presse, d’adap­ter leurs cam­pagnes, de se concen­trer sur des cibles ou des thé­ma­tiques par­ti­cu­lières. Les Di­rec­tions Gé­né­rales et Di­rec­teurs de Com­mu­ni­ca­tion prio­ri­se­ront quant à eux une in­for­ma­tion concise : ta­bleau de bord qui ap­porte une vi­sion glo­bale du mar­ché, alertes sur des si­gnaux faibles pour mieux pi­lo­ter les su­jets sen­sibles et crise po­ten­tielle. C’est no­tam­ment pour être en­core plus ré­ac­tifs et in­no­vants que nous ve­nons d’ajou­ter le sa­voir-faire de Press In­dex à notre ex­per­tise. I.E : Afin de veiller l’e-ré­pu­ta­tion de vos clients, in­cluez-vous dans vos re­cherches « la toile » et les fo­rums ou ré­seaux so­ciaux dont elle re­gorge ? F.D : C’est in­dis­pen­sable ! On­line ou of­fline, mé­dias so­ciaux ou tra­di­tion­nels, l’ac­tua­li­té et la ré­pu­ta­tion de marque de nos clients passent sans cesse des uns aux autres. Mais fo­rums, ré­seaux so­ciaux ou mêmes les sites web ne peuvent être veillés comme les mé­dias "clas­siques". Nous avons in­té­gré de nou­velles ex­per­tises, nous pro­po­sons des li­vrables plus axés en­core sur nos ta­bleaux de bord et nos "sco­re­cards" ; ils per­mettent aux clients de suivre en temps réel les pics de mé­dia­ti­sa­tion, les alertent sur ce qui fait le buzz, qui sont les in­fluen­ceurs-clés, etc.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.