Si j’étais…

Infrarouge - - DÉCALAGE, COULISSES & CONFIDENCES > MAI 2012 -

On va ar­rê­ter de se faire des films, en lais­sant s’ex­pri­mer les réa­li­sa­teurs ta­len­tueux dont c’est le mé­tier et la pas­sion. Ce­pen­dant, à cette heure où je prends la plume (ok : où je tape sur les touches de mon Mac­Book), j’ai en­vie de me lan­cer dans une li­ta­nie, c’est la mode en ce mo­ment, et de me lais­ser al­ler à l’ana­phore. Comme di­sait dé­jà ce bon vieux Gé­rard Le­nor­man : « Si j’étais Pré­si­dente de la Ré­pu­blique »… Moi, Pré­si­dente de la Ré­pu­blique, je fe­rais d’In­fra­rouge LE ma­ga­zine du par­ti, des par­ty, par­tout et pour tous.

Moi Pré­si­dente de la Ré­pu­blique, j’im­po­se­rais à toutes les mai­ries une Ma­rianne à mon ef­fi­gie, hy­pra bien mou­lée, à dé­faut d’être bien rou­lée, et au buste par­fait, bien bom­bé mais pas si­li­co­né. Moi, Pré­si­dente de la Ré­pu­blique, je ré­qui­si­tion­ne­rais le châ­teau de Ver­sailles comme pa­lais pré­si­den­tiel, ça a quand même plus d’al­lure que la rue du Fau­bourg Saint-Ho­no­ré. Et puis j’aime bien l’idée de dor­mir dans la chambre de la Reine. Moi, Pré­si­dente de la Ré­pu­blique, je m’en­tou­re­rais d’un gou­ver­ne­ment d’ex­cep­tion, dont le chef se­rait Edouard Baer parce qu’il a eu une bien meilleure vi­sion du monde avec son centre de vi­sion­nage que n’im­porte quel énarque à bi­nocle. Il tra­vaille un nou­veau spec­tacle plu­tôt adap­té : « C’est beau, c’est grand, c’est gé­né­reux la France ». II me pro­po­se­rait donc l’uni­té na­tio­nale avec un bon mix de mi­nis­trables comme, au ha­sard… Isa­belle Nan­ty, Jean Ro­che­fort, At­men Ke­lif, et pour­quoi pas As­té­rix ? Moi, Pré­si­dente de la Ré­pu­blique, je met­trais du Rui­nart dans les dis­tri­bu­teurs de bois­son parce que mon man­dat se­rait pé­tillant. Moi, Pré­si­dente de la Ré­pu­blique, je fe­rais aus­si les ré­formes de l’Etat qui s’im­posent, j’al­lè­ge­rais les dé­penses pu­bliques, je ré­dui­rais les dé­fi­cits, et fa­vo­ri­se­rais la crois­sance, mais… ça, c’était tel­le­ment évident et im­pli­cite que j’hé­si­tais même à vous le rap­pe­ler.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.