MISS KÔ

Infrarouge - - SORTIR -

Le nou­veau res­to qui a rem­pla­cé le Bound ( ex- Bar­fly) ré­en­chante de­puis peu le 8e bling. C’est avec l’en­vie d’ou­vrir une vraie can­tine ur­baine néo asia­tique ave­nue George V, que le der­nier res­tau­rant « de­si­gned by Phi­lippe Starck » a été con­çu. At­ten­tion, Miss Kō n’a rien de ces res­tos de food fu­sion, dont le terme est de­ve­nu en­nuyeux. Miss Kō, c’est un mé­lange d’Asie mo­derne, « d’Asie mul­tiple » . Un mel­ting pot où tous les asiats d’Asie y re­trou­ve­raient leurs pe­tits, c’est dire ! Quand on y entre, il faut s’ima­gi­ner comme dans une rue, avec son brou­ha­ha, ses af­fiches sur les murs de bé­ton, ses éclai­rages in­di­rects, son art, ses chi­noi­se­ries… On s’at­tarde sur le bar long aux mul­tiples écrans qui re­dif­fusent en boucle des news des JT nip­pons. « J’avais en­vie de re­laxer l’at­mo­sphère un peu guin­dée du quar­tier, et d’en faire un lieu in­éti­que­table, on pour­rait le dé­fi­nir comme un joyeux bor­del » ex­plique Phi­lippe Starck. Cô­té carte, c’est un vrai dé­lice : des plats asia­tiques re­vi­si­tés aux sa­veurs eu­ro­péennes, des créa­tions à tom­ber comme les Sa­shiz­zas, des gyo­zas ver­sion boeuf bour­gui­gnon ou foie gras, des rou­leaux de prin­temps aty­piques, des bo- bun( s) ou des su­shis qui changent aus­si pour plus de fan­tai­sie. Une carte si­gnée à six mains, par Fa­brice Mo­not, Chef exé­cu­tif, qui a in­vi­té Linda Ro­dri­guez ( Bond Street New- York, Ha­chi Las Ve­gas) et Mar­tin Swift ( No­bu Londres). D’autres chefs vien­dront y faire des hap­pe­nings comme Thier­ry Marx pro­chai­ne­ment. Ici, rien n’est for­ma­té, vive la li­ber­té. On y pro­jet­te­ra même des films le lun­di soir ! 49- 51 Av. George V - 75008 Pa­ris. Tél. : 01 53 67 84 60. www. miss- ko. com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.