TO­MER SIS­LEY,

« L’AR­GOT » WINCH…

Infrarouge - - INTERVIEW -

Le truc le plus com­pli­qué… lors­qu’on re­met un prix ?

C’est de ne pas es­sayer d’être brillant !

Et le plus simple ?

C’est de quit­ter la salle…

So­li­di­té, l’as­pect de votre per­son­na­li­té le plus « so­lide » ?

Ma pa­role.

Et le plus « friable ? »

Ma pa­tience.

Boule de cris­tal… que voyez­vous de bon cette an­née ?

Pour l’ins­tant, rien ! Je vis une sé­pa­ra­tion, alors rien de rien ! ( rires)

Globe- trot­ter… votre meilleure adresse sur le globe ?

Il faut avoir été une fois dans sa vie à Ein Ge­di, face à la mer morte, dans le dé­sert, c’est pa­ra­di­siaque.

Et celle que vous rêveriez de dé­cou­vrir très vite ?

Le Pôle Nord, j’y fon­ce­rais tout de

Ok, on trans­met à Fré­dé­ric Lo­pez… Quelle ré­com­pense rê­vez- vous de re­ce­voir ?

Un Os­car ! C’est peu pro­bable mais pas im­pos­sible… ( rires) Mais si je ne l’ai pas, je n’en mour­rais pas. Vous re­trou­ve­rez bien­tôt To­mer Sis­ley dans une comédie amé­ri­caine We’re the Millers, aux cô­tés de Jen­ni­fer Anis­ton et dans Angélique d’Ariel Zei­toun.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.