OLI­VIA RUIZ,

SUR LA VOIE ROYALE

Infrarouge - - INTERVIEW -

Main­te­nant que vous êtes cris­tal­li­sée… quelle est la ré­com­pense qu’il vous manque ?

Je ne sais pas, j’en ai dé­jà pas mal ! Mais c’est tou­jours très agréable et je vais re­mettre ce tro­phée à ma mère… il va agran­dir la col­lec­tion, c’est elle la « gar­dienne » de mes ré­com­penses !

Pu­re­té… le truc le plus « pur » chez vous ?

Je crois que c’est ma sin­cé­ri­té. Je ne triche pas.

Et le plus « dark » ?

La fête, c’est vrai­ment mon cô­té obs­cur, mais j’aime ça !

So­li­di­té, l’as­pect de votre per­son­na­li­té le plus « so­lide » ?

Je suis lu­cide, très prag­ma­tique.

Et le plus « friable » ?

Je pense que c’est mon hy­per sen­si­bi­li­té qui me joue par­fois des tours.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.