TV

Infrarouge - - INTERVIEW DÉCOUVERTE -

Qu’est- ce qu’une belle ré­com­pense ? Que le tra­vail d’une femme soit ju­gé sans a prio­ri ni pré­ju­gés, au même titre que ce­lui d’un homme car ce n’est pas en­core le cas. Ce qui vous dé­plaît dans ce mi­lieu ? L’at­ta­che­ment à son poste et la peur de le perdre rendent par­fois les gens as­sez amers. Ça im­plique d’être sou­vent sur ses gardes. Ce que vous ai­mez dans le mi­lieu ? Qu’il n’y ait pas de rou­tine, on ren­contre des gens ex­cep­tion­nels en per­ma­nence, je me lève tous les jours avec la ba­nane et c’est pas­sion­nant. Votre émis­sion pré­fé­rée ? Touche pas à mon poste, ça me fait rire, ça me dé­tend. Votre pre­mière TV La Nou­velle Star où j’ai réus­si à al­ler jus­qu’au pre­mier prime à Bal­tard. Je fai­sais du com­merce in­ter­na­tio­nal et pas une se­conde j’ima­gi­nais qu’en­suite mon mé­tier me re­met­trait der­rière une ca­mé­ra. Le coach qui vous ins­pire ? Na­tha­lie Ian­net­ta sur Ca­nal Plus pour sa maî­trise et sa confiance, c’est la boss pour moi ! Et Ales­san­dra Su­blet pour son na­tu­rel spon­ta­né et sa per­son­na­li­té. Votre rêve le plus fou ? De du­rer et que je pro­gresse pour peut- être un jour avoir une émis­sion de sport ou… pas, en prime avec des chro­ni­queurs… Il faut voir grand ! Ce qui de­vrait chan­ger à la té­lé? Moins de té­lé réa­li­té et d’émis­sions dans les­quelles on se moque des gens. Ça ne me cor­res­pond pas du tout. Je suis as­sez nos­tal­gique de la té­lé de mon ado­les­cence comme Ob­jec­tifs NULS par exemple. On manque d’hu­mour à la té­lé, même si sur Ca­nal, ils sont au- des­sus du lot. Mais on a be­soin de rire, pas de se mo­quer. Que vous est- il ar­ri­vé grâce à la TV ? J’ai beau­coup mu­ri en 10 ans. Je suis de­ve­nue plus ma­ture avec une meilleure confiance en moi. La per­sonne la plus sexy du PAF ? Laurent De­la­housse pour être ori­gi­nale !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.