Ma cave idéale... à la Bor­deaux­thèque

Infrarouge - - CONSO - Par Be­noist Sim­mat

In­fra­rouge vous oriente chaque mois pour vous of­frir les plus belles bou­teilles de France et d’ailleurs chez un ca­viste de ré­fé­rence. Nous dé­mar­rons 2017 par l’une des plus im­pres­sion­nantes ins­ti­tu­tions des quar­tiers tou­ris­tiques : la Bor­deaux­thèque des Ga­le­ries La­fayette.

DA­VID DUBAND do­maine Da­vid Du­ban

NUITS- SAINT- GEORGES 2011 « On est dans le style ul­tra­clas­sique de l’ap­pel­la­tion » , as­sure Pa­trice Re­maud : un nez très flo­ral ( cas­sis, épices, herbes), une ma­tière très ra­cée, une fi­nale très souple. Les yeux ( grands) fer­més.

Le bon ac­cord : une pin­tade cuite au four. 40 eu­ros.

CH­TEAU LARRIVAUX

HAUT- MÉDOC 2011 Un châ­teau de femmes ( troi­sième gé­né­ra­tion aux com­mandes), fait pour char­mer les femmes, avec son mer­lot clas­sique, son gra­phite, son boi­sé dis­cret. Nous sommes pour­tant aux portes de Saint- Es­tèphe !

Le bon ac­cord : une pièce de boeuf, à la bor­de­laise bien sûr. 15,50 eu­ros.

COS­TA CAOUDE Mas Haut Buis

TER­RASSES DU LARZAC 2012 Un vin de fin d’hiver, « ca­pi­teux et rus­tique » , dit Pa­trice Re­maud, qu’il fau­dra scel­ler en cave car sa trame aé­rienne, fraîche et ja­mais as­sé­chante, ne se dé­ve­lop­pe­ra qu’au bout de plu­sieurs an­nées. Pa­tience…

Le bon ac­cord : une sau­cisse ( au cou­teau)- pu­rée, eh oui ! 26 eu­ros.

CROIX DE DUCRUBEAUCAILLOU cu­vée Col­bert

SAINT- JU­LIEN 2013 Sur un mil­lé­sime pour­tant in­grat, cette « édi­tion li­mi­tée » du se­cond vin épate : nez cré­meux, ca­ra­mel, presque lac­té ; bouche ju­teuse, mus­quée, presque ani­male. Sait se faire res­pec­ter.

Le bon ac­cord : un ma­gret de ca­nard, si les pal­mi­pèdes n’ont pas tous été ex­ter­mi­nés ! 53 eu­ros.

CHAMPIN LE SEI­GNEUR do­maine Jean- Mi­chel Ge­rin

CÔTE- RÔTIE 2013 Très belle ré­fé­rence ne dé­ce­vant pas, du moins chez les ama­teurs de « chair » : nez à la fois vian­deux et frui­té ; un goût fi­ne­ment lar­dé, presque ba­con, et pour­tant très bu­vable et di­geste.

Le bon ac­cord : une côte d’agneau au thym. 45 eu­ros.

LA PERLE DU MOIS Le­clerc- Briant, « Les chèvres pier­reuses »

La cu­vée par­cel­laire Les Chèvres Pier­reuses est l’une des plus jo­lies réus­sites de la nou­velle gamme et a trou­vé sa place dans les rayons in­no­va­tions de la Bor­deaux­thèque : 2,80 hec­tares de pre­miers crus à as­sem­blage clas­sique ( pi­not noir, char­don­nay, pi­not meu­nier) donnent une mer­veille d’équi­libre entre une bouche mi­né­rale, per­sis­tante, des notes de fruits d’au­tomne et une grande vi­va­ci­té.

Le bon ac­cord : une cas­so­lette de fruits de mer. Brut pre­mier cru, 39 eu­ros.

CH­TEAU LE PAPE

PESSAC- LÉOGNAN 2012 Ce voi­sin bien né de Haut- Bailly offre une très pro­met­teuse ou­ver­ture crayeuse, de la ma­tière, de la den­si­té, une pa­no­plie équi­li­brée qui le fe­ra pa­tien­ter dix ans en cave. Pour­rez- vous ré­sis­ter ? Le bon ac­cord : un pe­tit sa­lé aux len­tilles. 29 eu­ros.

DO­MAINE DU PRÉ SEMELÉ

SANCERRE 2015 ( BLANC) Pe­tit do­maine fa­mi­lial ayant ga­gné ses ga­lons chez Du­clot grâce à sa for­mule ma­gique : ten­sion, gour­man­dise et mi­né­ra­li­té mi­ni­male. Une très jolie en­trée de gamme dans le sens noble du terme.

Le bon ac­cord : un pla­teau de fro­mages ( tendance chèvre, svp). 16,90 eu­ros.

LE CHOIX DU CHEF DE CAVE

Châ­teau Car­tier, une pé­pite ve­nue de la rive droite ( saint- émi­lion), se­cond vin de Fon­roque, qui n’est autre que le ber­ceau de la fa­mille Moueix, mais dont la vraie ca­rac­té­ris­tique est d’être un des très rares grands crus bor­de­lais conduits en bio­dy­na­mie : « on re­trouve de l’élé­gance, de la lé­gè­re­té, une trame très nette, de la bu­va­bi­li­té, de la fraî­cheur [ de l’équi­libre, NDA], un nez griotte, peu d’al­cool. N’est- ce pas ça, le bor­deaux de de­main ? »

Le bon ac­cord : un bar ou une dau­rade sim­ple­ment grillés. Châ­teau Car­tier 2011, sain­té­mi­lion grand cru, 20 eu­ros.

6

4

5

3

7

2

8

1

9

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.