ÉVA­SION

Quit­ter la France le temps d’un week- end, comme on quitte un amour fa­ti­gué pour se je­ter dans les bras pas­sion­nés d’un autre plus nou­veau, plus gaillard et plus tendre. Pro­messe d’une belle plon­gée dans le fu­tur re­vi­go­rant d’une des­ti­na­tion en plein boul

Infrarouge - - EDITO / SOMMAIRE - Par Isa­belle Le Bras- Ab­grall

Tous à Athènes

GRECOTEL PALLAS ATHENA Si­tué à l’angle d’Athi­nas et de Li­kour­gou, ce bou­tique- hôtel est ba­sé sur un concept simple et par­fai­te­ment dé­cli­né : l’art de l’en­fance. At­ten­tion, ici pas de niai­se­ries mais un re­tour à l’en­fance, au sens lit­té­raire du terme : l’ori­gine, le com­men­ce­ment de quelque chose, l’ex­pé­ri­men­ta­tion de la créa­ti­vi­té, de l’ima­gi­na­tion ga­lo­pante et de la spon­ta­néi­té dé­bri­dée. Les chambres et suites fa­mi­liales adoptent un de­si­gn soi­gné, dé­dié à l’en­fance ( la chambre Su­per­man, la suite Oc­to­pus­sy…) et les oeuvres d’art contem­po­raines s’ex­posent dans les par­ties com­munes. Ra­vis­se­ment des sens. Notre conseil : ne ra­tez pas les ex­po­si­tions ar­tis­tiques au pre­mier étage, l’hôtel aime re­pé­rer et pré­sen­ter des ar­tistes contem­po­rains. Grecotel Pallas Athena. 65, Athi­nas Street & Li­kour­gou, Kot­zia Square, 105 51 Athènes. www. gre­co­tel­pal­la­sa­the­na. com Chambre double à par­tir de 98 eu­ros. La ca­pi­tale grecque se ré­in­vente au­tour de l’art contem­po­rain. L’ou­ver­ture du centre cultu­rel Sta­vros Niar­chos Foun­da­tion en août der­nier, la 14e édi­tion de la « Do­cu­men­ta » co­or­ga­ni­sée avec la ville de Kas­sel – l’évé­ne­ment, très at­ten­du, ne se tient que tous les cinq ans –, qui don­ne­ra lieu à des ex­po­si­tions et ma­ni­fes­ta­tions tout au long du prin­temps 2017, ins­crivent la ci­té au fir­ma­ment de la créa­tion. Pro­fon­dé­ment mar­quée par la crise, Athènes bouillonne de créa­ti­vi­té dans les do­maines, entre autres, du de­si­gn et de l’art. NEW HO­TEL Ce bou­tique- hôtel ar­ty est la pro­prié­té du col­lec­tion­neur d’art contem­po­rain Da­kis Joan­nou. Les élé­ments de dé­co­ra­tion et de mo­bi­lier du feu Olym­pic Pa­lace ( sur le même em­pla­ce­ment) se re­trouvent ar­tis­ti­que­ment re­cy­clés à chaque étage de l’hôtel ( ti­roirs, pieds de tables ou de chaises, bou­tons de porte…). Conçu par les cé­lèbres frères Cam­pa­na, il pro­pose 79 chambres à la dé­co­ra­tion unique, le meilleur brunch d’Athènes le week- end et de la ter­rasse, la vue la plus épous­tou­flante sur l’Acro­pole. Notre conseil : n’hé­si­tez pas à em­prun­ter l’un des 2 000 livres d’art de la bi­blio­thèque de la ter­rasse, rien de tel pour sa­vou­rer un ex­cellent ca­fé. New Ho­tel. 16, Fi­nel­li­non Street, 105 57 Athènes. http:// www. ye­sho­tels. gr/ ho­tel/ new- ho­tel Chambre double à par­tir de 145 eu­ros.

INNATHENS HO­TEL Ca­ché au coeur de la ville, à deux pas du Par­le­ment et de l’Acro­pole, ce pe­tit hôtel est un in­soup­çon­nable refuge dans la bouillon­nante ca­pi­tale hel­lé­nique. Ou­vert fin 2015, il pro­pose 28 chambres conçues selon un concept ori­gi­nal : « Bro­ken Greece » . Les élé­ments de dé­co­ra­tion sont is­sus de pièces mo­nu­men­tales ré­cu­pé­rées, de marbres an­ciens, de ma­té­riaux nobles, qui pré­sentent tous la sin­gu­la­ri­té d’être lé­gè­re­ment abî­més ou éra­flés, comme une mé­ta­phore du pays lui- même, puis­sance cultu­relle égra­ti­gnée par la crise.

Notre conseil : le pe­tit dé­jeu­ner ne pré­sente que des pro­duits frais. De­man­dez donc à votre hôte ce qui vous fe­rait plai­sir, l’exé­cu­tion en cui­sine est par­faite ! InnAthens Ho­tel. Geor­giou Sour­ri 3 & Fi­lel­li­non, Syn­tag­ma, 105 57 Athènes. www. innathens. com Chambre double à par­tir de 87 eu­ros.

LU­DIQUE

AR­TY

INSOLITE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.