Séance te­nante

Ar­rêts sur images des der­nières nou­veau­tés pour en­tre­te­nir vos conver­sa­tions mon­daines et vous in­ci­ter, séance te­nante, à cou­rir vers les salles obs­cures.

Infrarouge - - CINÉ TRAVELLING - Par Mar­jo­rie Al­lias

MISS SLOANE

DRAME, 8 MARS

On y va pour : Se plon­ger dans le monde im­pi­toyable des lob­byistes américains. Le su­jet est brû­lant et di­vise l’Amé­rique : une pos­sible loi sur le contrôle des armes à feu.

Miss Sl oane, du réa­li­sa­teur John Mad­den ( Sha­kes­peare in Lo ve), ra­conte l’his­toire d’une femme, une lob­byiste im­pi­toyable ( in­car­née par la su­perbe Jes­si­ca Chas­tain), qui va en­ta­mer un long bras de fer contre les plus hautes ins­tances du Congrès amé­ri­cain. Ce com­bat dé­voi­le­ra l’en­vers du dé­cor : un monde de ma­ni­pu­la­tions, dans le­quel l’in­dus­trie des armes à feu pèse lourd sur la politique et l’éco­no­mie amé­ri­caines. Les dia­logues sont ra­pides, in­tel­li­gents, le scé­na­rio pas­sion­nant, Jes­si­ca Chas­tain plus convain­cante que ja­mais. Miss Sloane est en bonne position pour les Os­cars.

LE SE­CRET DE LA CHAMBRE NOIRE

FAN­TAS­TIQUE, 8 MARS

On y va pour : Voir évo­luer le ta­len­tueux Ta­har Ra­him dans l’uni­vers d’un des plus grands maîtres de la peur au Ja­pon. Le Ja­po­nais Kiyo­shi Ku­ro­sa­wa quitte son île na­tale et ins­talle sa ca­mé­ra dans une vaste de­meure du Val- de- Marne, re­cu­lée, sombre, mys­té­rieuse, au par­quet grin­çant… Vous avez sai­si l’am­biance ? Un an­cien pho­to­graphe de mode s’es­saie au da­guer­réo­type, une an­cienne tech­nique de pho­to­gra­phie très éprou­vante pour le mo­dèle, sa fille. Ta­har Ra­him vient in­car­ner le nou­vel as­sis­tant du pho­to­graphe et bou­le­ver­ser la vie de cette fa­mille en sau­vant la fille de l’em­prise toxique du père. Un thril­ler fan­tas­tique, tein­té de ro­mance, qui tient le spec­ta­teur en ha­leine du dé­but à la fin.

MON­SIEUR ET MA­DAME ADELMAN CO­MÉ­DIE, 8 MARS

On y va pour : La pre­mière ren­contre au ci­né­ma entre Do­ria Tillier et Ni­co­las Be­dos. Ce n’est pas la pre­mière fois que le pro­li­fique Ni­co­las Be­dos signe le scé­na­rio d’un long­mé­trage : après Amour & Tur­bu­lences en 2013 et L’In­vi­ta­tion en 2015, voi­ci Mon­sieur et Ma­dame

Adelman, en salles le 8 mars. L’ac­teur- écri­vain­chro­ni­queur ajoute avec ce film deux autres cordes à son arc : la réa­li­sa­tion et la com­po­si­tion. Le pitch ? Un écri­vain ( Vic­tor) ren­contre une femme ( Sa­rah) avec qui il par­ta­ge­ra qua­ran­te­cinq ans de sa vie, cette femme étant in­car­née par Do­ria Tillier ( qui d’autre ?) qui co­signe le scé­na­rio. L’odys­sée d’un couple ver­sion Be­dos.

CER­TAINES FEMMES

DRAME, 22 FÉ­VRIER On y va pour : Re­trou­ver en 2017 l’hyp­no­tique Kris­ten Ste­wart. Ré­com­pen­sée par le Grand Prix du Fes­ti­val du film amé­ri­cain de Deau­ville en 2013 avec Night

Moves, la réa­li­sa­trice amé­ri­caine Kel­ly Rei­chardt nous livre une nou­velle fois un film in­ti­miste, cen­tré ici sur le des­tin de quatre femmes. Dans ce drame mi­ni­ma­liste, por­té par les co­mé­diennes Lau­ra Dern, Mi­chelle Williams, Kris­ten Ste­wart et Li­ly Glad­stone, la ci­néaste porte son at­ten­tion sur des femmes ou­bliées, qui vont de­voir faire face aux challenges de leurs vies res­pec­tives. Un long- mé­trage plein d’em­pa­thie sur la so­li­tude fé­mi­nine, et un voyage cap­ti­vant dans les contrées les plus re­cu­lées des États- Unis… À voir !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.