Dans l’oeil de la créa­tion

Con­ju­guez culture gé­né­rale et émo­tion pure grâce à l’ef­fet dé­coif­fant de la créa­tion. Soyez dans le mou­ve­ment. Ex­pos, ins­tal­la­tions, per­for­mances…

Infrarouge - - AGEND’ART - Par Mar­jo­rie Al­lias

AU DE­LÀ DES ÉTOILES : LE PAY­SAGE MYS­TIQUE

De Gau­guin à Munch, en pas­sant par Mo­net, Klimt ou Van Gogh, l’ex­po­si­tion du mu­sée d’Or­say, pré­pa­rée en col­la­bo­ra­tion avec l’Art Gal­le­ry of On­ta­rio de Toronto, ex­plore le mys­ti­cisme dans la pein­ture des XIXe et XXe siècles. En ma­tière d’art, les pay­sages sont re­con­nus depuis la Re­nais­sance – et plus en­core avec le ro­man­tisme – pour trans­por­ter les spec­ta­teurs dans un uni­vers plus spi­ri­tuel : la mé­lan­co­lie, le retrait mé­ta­phy­sique dans un monde trans­for­mé par la guerre. Mu­sée d’Or­say, du 14 mars au 25 juin 2017. www. mu­see- or­say. fr

PI­CAS­SO PRIMITIF

Les arts d’Afrique, d’Océa­nie ou des Amériques ont tou­jours sus­ci­té l’in­té­rêt du peintre an­da­lou, même si ce­lui- ci s’ef­for­ça de nier sa re­la­tion avec l’art ex­tra- eu­ro­péen. Une pro­vo­ca­tion ? Sans doute, puisque Pi­cas­so ne ces­sa de réunir do­cu­ments, lettres, ob­jets et pho­to­gra­phies is­sus de la créa­tion non- oc­ci­den­tale. Ils font le su­jet de la pre­mière par­tie de l’ex­po­si­tion. La se­conde par­tie pro­pose un face- à- face entre les oeuvres de l’An­da­lou et celles d’ar­tistes ve­nus d’ailleurs, les interrogations fon­da­trices de l’être hu­main. Mu­sée du quai Bran­ly Jacques Chi­rac, du 28 mars au 23 juillet 2017. www.quai­bran­ly.fr

SÉRÉNISSIME ! VE­NISE EN FÊTE, DE TIEPOLO À GUARDI

Si les ha­bi­tants de Ve­nise ont tou­jours su faire la fête, le XVIIIe siècle re­pré­sente pour la Sérénissime son ul­time âge d’or cultu­rel. C’est le temps des fêtes, des cé­lé­bra­tions, qui at­tirent des visiteurs ve­nus de toute l’Eu­rope. Le mu­sée Co­gnacq- Jay re­vient sur ces an­nées, avec plus de qua­rante pein­tures, gra­vures et des­sins réalisés par de grands noms de la pein­ture ita­lienne : Tiepolo, Guardi ou Lon­ghi. Mu­sée Co­gnacq- Jay, du 25 fé­vrier au 25 juin 2017. http://mu­see­co­gnac­q­jay.pa­ris.fr

KIMONO, AU BON­HEUR DES DAMES

Vous ne pou­vez quit­ter le Ja­pon sans en rap­por­ter quelques sou­ve­nirs : du sa­ké, des cou­teaux pour vos su­shis mai­son, du whis­ky, mais aus­si un kimono, le vê­te­ment ja­po­nais par ex­cel­lence. Fin fé­vrier, le mu­sée Gui­met lui consacre une ex­po­si­tion qui montre l’évo­lu­tion de la mode au Ja­pon, de l’époque Edo ( 1603- 1868) à nos jours, en pré­sen­tant aus­si bien des ki­mo­nos tra­di­tion­nels que des ré­in­ter­pré­ta­tions réa­li­sées par des créa­teurs contem­po­rains. Mu­sée na­tio­nal des Arts asia­ti­quesGui­met, du 20 fé­vrier au 22 mai 2017. www. gui­met. fr

Pa­blo Pi­cas­so ( 1881- 1973) Nu de­bout de profil, 1908, Pa­ris, mu­sée Pi­cas­so. © RMN- Grand Pa­lais ( mu­sée Pi­cas­so de Pa­ris) / Thier­ry Le Mage © Suc­ces­sion Pi­cas­so - Ges­tion droits d’au­teur

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.