L’au­da­cieuse Ga­brielle

Infrarouge - - ÉDITO | SOMMAIRE -

On a tout dit sur elle, tout écrit, tout scru­té, tout pen­sé. Elle reste un mythe, un gé­nie avant- gar­diste, tour à tour Co­co ou Ma­de­moi­selle, qui sut construire une autre fé­mi­ni­té. À la fa­çon d’une pou­pée russe, le mythe de Ga­brielle Chas­nel ( à l’ori­gine, le vrai nom de Co­co Cha­nel com­por­tait un « s » ) dé­cline ses va­ria­tions au­tour d’un mot- clef, « l’al­lure » , dont Paul Morand bap­ti­sait si jus­te­ment son ou­vrage* en 1976. Der­rière l’al­lure de celle qui ré­vo­lu­tion­na la mode dès 1910 avec les en­sembles en jer­sey, qui im­po­sa des codes de­ve­nus uni­ver­sels, comme le tailleur en tweed, le noir et blanc, le mé­lange du luxe et des bi­joux fan­tai­sie, s’en­tre­choque un vo­ca­bu­laire qui dé­passe ce­lui de la créa­tion d’un style. Ga­brielle a don­né aux femmes la li­ber­té d’un corps et l’in­dé­pen­dance d’une pen­sée. Un es­prit. Une at­ti­tude. pas­sion­née, en­ga­gée, conqué­rante, ins­tinc­tive, la main­te­nant. Des femmes de notre temps, na­tu­relles, libres, un rien pa­ra­doxales. Des Ga­brielle 2017. Leur odeur, c’est un par­fum, « Ga­brielle Cha­nel » ( sans le d’au­jourd’hui. * Paul Morand, L’Al­lure de Cha­nel, coll. Fo­lio, Gal­li­mard ( 7,20 €).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.