Books en stock

Parce que les livres ne servent pas qu’à ca­ler les ar­moires, voi­ci notre sé­lec­tion de nou­veau­tés lit­té­raires pour fris­son­ner, voya­ger, rê­ver et faire le plein d’émo­tions fortes.

Infrarouge - - Livres - Par Fa­brice Bour­land

Quand Louis Am­strong croise Scar­face Pro­je­tez-vous à Chi­ca­go en 1928 à l’heure où Al Capone règne sur la ville. Ima­gi­nez un duo de dé­tec­tives de l’agence Pin­ker­ton com­po­sé d’un an­cien flic et d’une jeune femme noire – mais à la peau si pâle qu’elle pour­rait pas­ser pour blanche. Pre­nez un pho­to­graphe boi­teux frus­tré de n’avoir pu in­té­grer les rangs de la po­lice et qui mène des en­quêtes « en lou­ce­dé ». Ajou­tez-y un trom­pet­tiste du nom de Louis Am­strong qui s’ap­prête à en­re­gis­trer le fu­tur stan­dard West End Blues. Mé­lan­gez tout ça et vous ob­te­nez Mas­ca­rade, une pe­tite mer­veille de po­lar. À lire sous une lu­mière ta­mi­sée pour par­faire l’am­biance « spea­kea­sy ».

Mas­ca­rade de Ray Ce­les­tin, édi­tions 10/18, 8,10 €. Des étoiles plein les yeux

Quel est le se­cret d’un bon ro­man jeu­nesse ? Ne pas prendre son ado de lec­teur pour un de­meu­ré en lui as­se­nant un lan­gage « djeun » et une in­trigue aus­si sa­gace qu’un tweet de Do­nald Trump. Heu­reu­se­ment, la clair­voyante Claire Cas­tillon a l’art et la ma­nière pour évi­ter ces écueils. Après Tous les ma­tins de­puis hier, son pre­mier ro­man du genre chez L’École des loi­sirs, elle nous re­vient avec Proxi­ma du Cen­taure. À tra­vers le per­son­nage de Wil­co, se­crè­te­ment amou­reux d’Apo­théose, tous les ados du monde trou­ve­ront ma­tière à exor­ci­ser leur sen­ti­ment d’ex­clu­sion et leur dif­fi­cul­té à com­mu­ni­quer avec les autres.

Proxi­ma du Cen­taure de Claire Cas­tillon, édi­tions Flam­ma­rion Jeu­nesse, 13 €.

Le freak, c’est chic

Long­temps in­trou­vable, le ro­man de l’Amé­ri­caine Ka­the­rine Dunn res­sort en for­mat poche chez Gall­meis­ter. Bien­ve­nue dans le cirque iti­né­rant de la fa­mille Bi­news­ki ! Grâce à d’explosifs cock­tails à base d’am­phé­ta­mines et d’iso­topes ra­dio­ac­tifs que Al, le père, pres­crit à son épouse Li­ly du­rant cha­cune de ses gros­sesses, le couple met au monde la plus mons­trueuse des pa­rades : El­ly et Iphy, les soeurs sia­moises, Oly, la naine bos­sue et al­bi­nos, Ar­tu­ro le gar­çon-pois­son et Chick, aux pou­voirs té­lé­ki­né­siques ra­va­geurs. Quelque part entre Freaks de Tod Brow­ning et Car­nivàle, la sé­rie culte de HBO. At­ten­tion, ov­ni lit­té­raire ! Amour monstre de Ka­the­rine Dunn, édi­tions Gall­meis­ter, 11,80 €.

Quand Har­ry ren­contre Sig­mund

Le voyage qu’en­tre­prit Freud en 1909 aux USA pour une sé­rie de conférences n’a pas fi­ni d’ins­pi­rer les ro­man­ciers – sou­ve­nez-vous du gé­nial L’In­ter­pré­ta­tion des meurtres de Jed Ru­ben­feld ! Dans La So­cié­té des faux vi­sages, Xa­vier Mau­mé­jean as­so­cie Freud, le maître de « l’in­tru­sion » psy­chique, au grand illu­sion­niste Har­ry Hou­di­ni, le roi de l’éva­sion, pour une sa­vou­reuse en­quête po­li­cière, pré­texte à des joutes ver­bales d’an­tho­lo­gie. Le Grand Hou­di­ni au­ra même droit à une séance gra­tuite de psy­cha­na­lyse pas pi­quée des han­ne­tons. Ah, les com­plexes d’OE­dipe mal li­qui­dés !

La So­cié­té des faux vi­sages de Xa­vier Mau­mé­jean, édi­tions Al­ma, 18 €.

Se soi­gner par les plantes

La man­dra­gore est une her­ba­cée aux ver­tus ma­giques, qui pousse au pied des gi­bets de la terre fé­con­dée par la se­mence des pen­dus. Ja­cob Ten Brin­ken, lui, s’est mis en tête de créer une « man­dra­gore hu­maine ». Comment ? Bah, fas­toche : en in­sé­mi­nant une pros­ti­tuée avec le sperme d’un guillo­ti­né. Ain­si est née une fille au charme vé­né­neux – vous m’en di­rez tant ! –, qui va en­traî­ner vers la mort tous ceux qui la convoitent. À l’oc­ca­sion de la ré­édi­tion de ce clas­sique de l’étrange (1911), sa­luons la col­lec­tion « Terres fan­tas­tiques » chez Terre de Brume, dont les vo­lumes au for­mat har­di (24 x 14 cm) ra­vissent tous les bi­blio­philes.

Man­dra­gore de Hanns Heinz Ewers, édi­tions Terre de Brume, 20 €.

Le maître du feu

Si, comme nous, le der­nier prix Gon­court (L’Ordre du Jour d’Éric Vuillard) vous a lais­sé sur votre faim et que vous êtes nos­tal­gique du souffle épique de la cu­vée 2013 (Au re­voir, là-haut de Pierre Le­maitre), pré­ci­pi­tez-vous en librairie pour en ache­ter la suite. Certes, Édouard Pé­ri­court, la gueule cas­sée qui se dé­ro­bait sous d’exu­bé­rants masques de car­na­val, est mort de­puis dix ans, mais sa soeur Ma­de­leine a re­pris le flam­beau dans une Eu­rope mi­so­gyne, en proie à la mon­tée des na­tio­na­lismes. Et si Le­maitre était tout sim­ple­ment le meilleur écri­vain fran­çais ac­tuel ? Cou­leurs de l’in­cen­die de Pierre Le­maitre, édi­tions Al­bin Mi­chel, 22,90 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.