L’ita­lie

Jus­qu’aux rives du lac de Côme.

Infrarouge - - Essai Auto - Pho­tos Florian Lé­ger/SHARE & DARE

« En par­te­na­riat avec la ville, Ma­se­ra­ti a vou­lu créer cet es­pace raf­fi­né et po­ly­va­lent.»

La route du Sud

Di­rec­tion l’Ita­lie et sa pres­ti­gieuse sta­tion al­pine Cour­mayeur, si­tuée dans la Val­lée d’Aoste, au pied du mont Blanc. Cour­mayeur est connue pour la qua­li­té de son ski hors-piste et son té­lé­phé­rique SkyWay Monte Bian­co, qui offre une vue ex­cep­tion­nelle sur les som­mets – no­tam­ment le Cer­vin et le mont Rose. Mais Cour­mayeur, c’est aus­si la sta­tion pri­sée d’une clien­tèle sé­lecte qui, chaque soir, se re­trouve dans la Via Ro­ma, où se suc­cèdent bou­tiques de luxe et res­tau­rants pri­sés. Au beau mi­lieu de ce pas­sage obli­gé s’est ins­tal­lée la Ma­se­ra­ti Moun­tain Lounge. En par­te­na­riat avec la ville, Ma­se­ra­ti a vou­lu créer cet es­pace raf­fi­né et po­ly­va­lent afin de pro­po­ser tout au long de l’an­née des ma­ni­fes­ta­tions cultu­relles ain­si qu’un centre d’es­sai unique pour es­sayer l’en­semble de sa gamme. Ma­se­ra­ti et Cour­mayeur, deux marques in­ter­na­tio­nales qui par­tagent les mêmes va­leurs et sym­bo­lisent le pur style ita­lien, au­tre­ment dit « l’élé­gance in­tem­po­relle », à l’image de la pres­ti­gieuse mai­son Gri­vel, née ici il y a 200 ans et connue pour la qua­li­té de fa­bri­ca­tion de ses pio­lets et de son ma­té­riel de haute mon­tagne.

La Val­lée d’Aoste

Nous re­pre­nons la route en di­rec­tion d’Aoste, chef-lieu de la val­lée. Ap­pe­lée aus­si « Pe­tite Rome des Alpes » pour ses nom­breux ves­tiges ro­mains, cette ville a été créée en 25 av. J.-C. L’an­cienne Au­gus­ta Prae­to­ria Sa­las­so­rum fut éta­blie au croi­se­ment des voies me­nant au Pe­tit et au Grand-Saint-Ber­nard, sur la route re­liant la Gaule à la plaine du Pô.

Tel un lé­gion­naire de re­tour de cam­pagne, notre « mac­chi­na » spor­tive trouve re­fuge sur la Piaz­za del­la Re­pub­bli­ca, au pied de la Louve Ca­pi­to­line, sym­bole de la ro­ma­ni­té, afin de s’of­frir une halte gas­tro­no­mique et de faire le plein.

Di­rec­tion le sud de la Val­lée d’Aoste et son fort de Bard, une im­mense ci­ta­delle bâ­tie au XIXe siècle. Cel­le­ci s’im­pose au mi­lieu de la val­lée comme un bas­tion im­pre­nable, ex­cep­té par notre Ma­se­ra­ti Ghi­bli qui, tel un gué­pard, en­chaîne les vi­rages et les la­cets pour ar­ri­ver triom­pha­le­ment au som­met du pro­mon­toire ro­cheux. Cer­tai­ne­ment une pre­mière ! Même les per­son­nages illustres qui ont vi­si­té ce fort, à l’image de Na­po­léon et de ses troupes, n’au­raient pas fait mieux.

Le lac de Côme

Nous quit­tons les Alpes, tou­jours vers le sud-est, en di­rec­tion de Cer­nob­bio, sur les rives du lac de Côme et sa lé­gen­daire Vil­la d’Este, où nous sommes at­ten­dus avec notre Ma­se­ra­ti Ghi­bli.

Ce pa­lace sé­cu­laire, sans doute l’un des plus beaux d’Eu­rope, a vu dé­fi­ler les plus grandes stars hol­ly­woo­diennes, à com­men­cer par Al­fred Hit­ch­cock, qui y a tour­né son pre­mier film en 1925 (The Plea­sure Gar­den), mais aus­si Ri­ta Hay­worth, Ava Gard­ner, Frank Si­na­tra ou Sha­ron Stone. Au­jourd’hui en­core, George Cloo­ney conti­nue ré­gu­liè­re­ment de ve­nir en voi­sin de sa vil­la L’Olean­dra pour dé­gus­ter la cui­sine de l’hô­tel, ac­com­pa­gnée d’un verre de vin évi­dem­ment. S’il n’avait pas son yacht pour lon­ger les berges du lac, on au­rait pu tout à fait l’ima­gi­ner der­rière le volant de notre Ma­se­ra­ti. Elle lui irait comme un gant.

Nous ar­ri­vons à l’en­trée de la vil­la sans George Cloo­ney, mais l’ac­cueil est digne d’une star. À notre pas­sage au ra­len­ti dans l’al­lée qui borde le lac, le per­son­nel, af­fai­ré à fi­na­li­ser les pré­pa­ra­tions pour l’ou­ver­ture pré­vue le len­de­main ma­tin, s’ar­rête pour nous sa­luer. C’est elle la star du mo­ment : notre Ma­se­ra­ti Ghi­bli dont la robe bleu noir se confond avec la cou­leur de l’eau. Au même mo­ment, comme par ma­gie, l’épais brouillard qui re­cou­vrait le lac de­puis l’au­rore se met à se dis­per­ser, lais­sant ap­pa­raître le so­leil et les cimes des mon­tagnes en­vi­ron­nantes. Il semble évident que cette le­vée de ri­deau nous était ré­ser­vée.

Ça y est, nous y sommes. Un der­nier vrom­bis­se­ment en­chan­teur de notre V6 dans la cour de l’hô­tel marque la fin du voyage. Nous cou­pons le mo­teur avec un zeste de nos­tal­gie et de plé­ni­tude. Nous quit­tons nos ba­quets en cuir Ros­so dont les fi­ni­tions, si­gnées Er­me­ne­gil­do Ze­gna, nous au­ront por­tés jusque-là et fou­lons dé­sor­mais les épaisses mo­quettes de l’hô­tel, avant de gra­vir les marches des es­ca­liers à double en­vo­lée. Un autre ma­gni­fique spectacle !

Les in­con­tour­nables en Ita­lie

1. Grand Ho­tel Cour­mayeur Mont Blanc

Per­ché dans la pres­ti­gieuse sta­tion de ski de Cour­mayeur, à quelques pas du parc Bol­li­no, le 5 étoiles s’an­nonce comme un point de chute idéal pour par­cou­rir la ré­gion. Son Spa de 500 m² donne ac­cès à un bien-être haut de gamme : piscine in­té­rieure, sau­na, ham­mam, so­la­rium, douches chro­ma­tiques et sen­so­rielles, sans comp­ter les soins es­thé­tiques avec des pro­duits à base de prin­cipes ac­tifs riches et d’huiles essentielles. Les gour­mets ra­vi­ront leurs pa­pilles au res­tau­rant La Four­chette grâce au me­nu du chef qui va­rie en fonc­tion du mar­ché.

Stra­da Grand Ru 1, 11013 Cour­mayeur, Aoste.

Tél. : +39 0165 844 542 grand­ho­tel­cour­mayeur­mont­blanc.it

2. Grand Ho­tel Royal e Golf

Au pied du mont Blanc, ce pa­lace fon­dé en 1854 est le plus an­cien hô­tel de la Val­lée d’Aoste. Fier de son hé­ri­tage, il im­pose son charme et son élé­gance dans un dé­cor na­tu­rel unique des Alpes ita­liennes. Pour se dé­tendre, on est sé­duit par le sau­na au feu de bois. L’es­to­mac y est lui aus­si choyé avec trois res­tau­rants dans l’hô­tel, où l’on dé­guste en fonc­tion des hu­meurs une cui­sine mo­derne ou tra­di­tion­nelle, ain­si qu’une cham­pa­gne­rie.

Via Ro­ma 87, 11013 Cour­mayeur, Aoste.

Tél. : +39 0165 831 611. ho­tel­roya­le­golf.com

3. Vil­la d’Este

La ré­pu­ta­tion de cet hô­tel my­thique n’est plus à faire. Après avoir ac­cueilli pen­dant plu­sieurs cen­taines d’an­nées mar­quis, sul­tans et autres tsars, la ré­si­dence de vil­lé­gia­ture de la grande aris­to­cra­tie s’est mu­tée en re­sort. Sur­plom­bant le lac de Côme, il pro­pose même des ba­teaux à mo­teur pour ba­lades flu­viales. Cô­té gas­tro­no­mie, les dif­fé­rents res­tau­rants de la Vil­la d’Este, sous la di­rec­tion du chef Mi­chael Zam­ba­ni­ni, mettent en avant une cui­sine trans­al­pine plu­tôt au­da­cieuse. Via Regina 40, 22012 Cer­nob­bio. Tél. : +39 031 3481. vil­la­deste.com

4. Grand Ho­tel Billia

Ce bâ­ti­ment his­to­rique se si­tue au coeur des Alpes ita­liennes, à la fron­tière entre la France et la Suisse. Avec sa dé­co­ra­tion tra­di­tion­nelle – à l’image du gi­gan­tesque es­ca­lier et des murs or­nés de fresques –, le Grand Ho­tel Billia pos­sède un équi­pe­ment à la pointe de la tech­no­lo­gie. Pour se ré­ga­ler, un grand chef ita­lien pro­pose des mets lo­caux dans les cui­sines des deux res­tau­rants.

Viale Pie­monte, 72, 11027 Saint-Vincent.

Tél. : +39 0166 5231. saint­vin­cen­tre­sort­ca­si­no.it/grand­ho­tel­billia

5. Ho­tel Ca­vour et des Of­fi­ciers

L’hô­tel se trouve en plein coeur du fort de Bard, la plus im­po­sante ci­ta­delle d’Eu­rope, à la porte de la Val­lée d’Aoste.

Via Vit­to­rio Ema­nuele II, 85, 11020 Bard.

Tél. : +39 0125 833811. for­te­di­bard.it/fr/gal­le­ry/ho­tel­ca­vour-et-des-of­fi­ciers-la-suite/

6. SkyWay Monte Bian­co

Pro­fi­tez d’une im­mer­sion to­tale entre les gla­ciers éter­nels du mont Blanc grâce au SkyWay, un té­lé­phé­rique nou­velle gé­né­ra­tion. Les ca­bines pi­vo­tantes à 360° offrent une vue im­pre­nable sur un pay­sage à cou­per le souffle. Le mont Blanc culmine à quelque mille mètres plus haut, mais il pa­raît pour­tant si proche…

SS26dir, 48, 11013 Cour­mayeur. Tél. : +39 0165 89925. mon­te­bian­co.com

6 © En­ri­co Ro­man­zi 1

3 1

1 5

2 1

4

1

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.