Le cho­co­lat dans tous ses états

Infrarouge - - Food - Par Oli­via de Buh­ren

Renard, la­pin, ca­nard, oeuf... À Pâques, le cho­co­lat se dé­cline sous toutes les formes. Ren­contre avec des chefs gour­mands et gour­mets.

Yann Cou­vreur

Vice ou ver­tu ?

Vice et ver­sa, un peu les deux, je crois.

Noir ou blanc ?

Noir ! Je ne consi­dère pas le blanc comme du cho­co­lat.

L’oeuf de Pâques le plus fou ?

Un oeuf de Renard. Vu que c’est un mam­mi­fère, l’oeuf se­rait as­sez amu­sant à ima­gi­ner. Tes pé­chés mi­gnons ?

Le pra­li­né, à l’an­cienne de pré­fé­rence, et lé­gè­re­ment sa­lé.

Tu l’offres ou tu le manges ?

Je l’offre, c’est cer­tain. J’ai la chance de tra­vailler avec le cho­co­lat toute l’an­née en face de moi.

Coque en cho­co­lat en forme de renard en­dor­mi. À l’in­té­rieur, on trouve cinq pe­tits re­nards au cho­co­lat noir four­ré à la pra­line sur des roses des sables.

Cy­ril Li­gnac

Vice ou ver­tu ?

Les deux mon gé­né­ral.

Noir ou blanc ?

Noir, évi­dem­ment.

L’oeuf de Pâques le plus fou ?

Je suis tou­jours très im­pres­sion­né par les oeufs de Pâques énormes de Pa­trick Ro­ger.

Tes pé­chés mi­gnons ?

Mes our­sons.

Tu l’offres ou tu le manges ?

Je l’offre plus que je le mange.

L’oeuf Ébène. Cette pièce d’ex­cep­tion au de­si­gn sculp­tu­ral est pro­po­sée au cho­co­lat noir Ca­raïbe 66 % ou au cho­co­lat lait Créa­tion. Elle dis­si­mule en son coeur des fri­tures.

Ch­ris­tophe Mi­cha­lak

Vice ou ver­tu ?

Ver­tu ! Celle de faire et de se faire plai­sir. Noir ou blanc ?

Au lait.

L’oeuf de Pâques le plus fou ?

Ma com­pres­sion d’oeufs de Pâques au cho­co­lat au lait en forme de gui­tare. Un clin d’oeil à Cé­sar.

Tes pé­chés mi­gnons ?

Ma femme, mes en­fants, l’art en gé­né­ral, mais sur­tout le cho­co­lat.

Tu l’offres ou tu le manges ?

Avec moi, il faut être très ra­pide, car je le dé­vore à la vi­tesse de l’éclair.

Gui­tare Rock, com­pres­sion d’oeufs au cho­co­lat au lait.

Ch­ris­tophe Adam

Vice ou ver­tu ?

Vice : le tra­vail.

Noir ou blanc ?

Blanc : on est libre de tout re­cons­truire avec une page blanche. L’oeuf de Pâques le plus fou ?

La boîte d’oeufs de Pâques de Fau­chon en 2003.

Tes pé­chés mi­gnons ?

Le sucre et, sur­tout, le ca­ra­mel.

Tu l’offres ou tu le manges ?

Les deux. C’est plus sym­pa de par­ta­ger.

Ber­nard, ca­nard en cho­co­lat. 30 mo­dèles aux cou­leurs pop (cho­co­lat noir, lait, Dul­cey, blanc...).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.