RE­TRAITE À PRÉPARER EN ÉVITANT LES PIÈGES…

Intérêts Privés - - DOSSIER -

Notre sys­tème de re­traite est si com­pli­qué qu’il dé­cou­rage de s’y in­té­res­ser quand il le fau­drait : lorsque notre vie pro­fes­sion­nelle nous per­met

d’as­su­rer l’ave­nir. Beau­coup ne s’in­ter­rogent qu’à quelques an­nées de l’échéance, sur­tout pour sa­voir quand ils vont pou­voir « par­tir » et avec com­bien. Mieux vaut an­ti­ci­per la ques­tion ne se­rait-ce que pour cal­cu­ler le temps qu’il reste à tra­vailler pour avoir droit à une re­traite conve­nable. sou­vent bien après 62 ans… en re­vanche, il se­rait dom­mage d’igno­rer cer­tains droits qui per­mettent de par­tir plus tôt (re­traite progressive, car­rière longue, etc) ou avec plus d’ar­gent (ma­jo­ra­tions de pen­sion, réversion). pour ne pas être per­dant lors de son dé­part, il faut aus­si évi­ter de li­qui­der sa re­traite à cer­taines dates, et s’y prendre à l’avance ! en­fin, pour an­ti­ci­per une in­évi­table chute de re­ve­nus d’au moins 25 à 50 %, il y a une stratégie pa­tri­mo­niale à suivre de 30 à 60 ans et une fois en re­traite. après, il est trop tard !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.