Im­mo : sans ifi avec Pfu ?

Intérêts Privés - - ACTUALITÉ -

Des pla­ce­ments ba­sés sur l’im­mo­bi­lier ne suivent pas le ré­gime lié à cet ac­tif qui de­vient le seul éli­gible au nou­vel im­pôt sur la for­tune im­mo­bi­lière (IFI) et dont les re­ve­nus fon­ciers sont hors champ du pré­lè­ve­ment for­fai­taire unique (PFU) au taux de 30 %. Il s’agit des fon­cières co­tées SIIC et du crowd­fun­ding im­mo­bi­lier. La loi de fi­nances pour 2018 a ex­pres­sé­ment ex­clu de l’IFI les SIIC pour les pe­tits ac­tion­naires (ce qui n’est pas le cas de l’OPCI et de la SCPI). Le crowd­fun­ding im­mo­bi­lier, en tant que pla­ce­ment fi­nan­çant la construc­tion d’un im­meuble, n’entre pas non plus dans le champ de l’IFI. Les di­vi­dendes et les plus-va­lues sur va­leurs mo­bi­lières per­çues sur des SIIC et en crowd­fun­ding pro­fitent de l’im­po­si­tion au PFU.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.