Votre argent en ques­tions

Intérêts Privés - - ARGENT -

J’ai sous­crit en 2017 un contrat d’as­su­ran­ce­vie ma­jo­ri­tai­re­ment in­ves­ti en scPi (so­cié­tés ci­viles de Pla­ce­ment im­mo­bi­lier). J’ai un be­soin de li­qui­di­tés et sou­hai­te­rais re­ti­rer une avance. celle-ci se­ra-t-elle dé­duc­tible de mon pa­tri­moine im­po­sable à l’iFi ?

D’après le I de l’ar­ticle 974 du Code Gé­né­ral des Im­pôts, ne sont dé­duc­tibles que les dettes « af­fé­rentes à des dé­penses d’ac­qui­si­tion de biens ou droits im­mo­bi­liers, à des dé­penses de ré­pa­ra­tion et d’en­tre­tien, à des dé­penses d’amé­lio­ra­tion, de construc­tion, re­cons­truc­tion ou d’agran­dis­se­ment, ou à des dé­penses d’ac­qui­si­tion de parts ou ac­tions de so­cié­tés et or­ga­nismes dé­te­nant eux-mêmes des biens ou droits im­mo­bi­liers ».

Même si votre contrat est in­ves­ti en uni­tés de compte im­mo­bi­lières im­po­sables à l’IFI, vous ne pour­rez pas dé­duire de votre pa­tri­moine taxable la va­leur de l’avance au 1er jan­vier de l’an­née consi­dé­rée. Mais l’avance reste une so­lu­tion à consi­dé­rer­car il est sou­vent désa­van­ta­geux de ra­che­ter des parts de SCPI sous­crites de­puis peu, du fait des frais de sous­crip­tions éle­vés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.