Le com­men­taire de… Vincent Ni­col­let Di­rec­teur gé­né­ral d’Ac­ta Vis­ta

Intérêts Privés - - QUE FONT-ILS DE NOTRE PATRIMOINE ? -

Pour­quoi avoir choi­si de vous spé­cia­li­ser dans la res­tau­ra­tion de pa­tri­moine ?

La res­tau­ra­tion de mo­nu­ments his­to­riques est en fait un pré­texte. Notre vo­ca­tion est d’abord de res­tau­rer les hommes. Plus les gens sont en dif­fi­cul­té, plus il faut avoir le cou­rage de leur pro­po­ser un tra­vail va­lo­ri­sant. En confiant à des chô­meurs de longue du­rée le soin de bâ­ti­ments pres­ti­gieux, nous les ai­dons à re­trou­ver confiance et fier­té. Ils ré­vèlent les pierres, et les pierres les ré­vèlent.

L’idée est aus­si de leur of­frir une qua­li­fi­ca­tion dans les mé­tiers du bâ­ti­ment et du pa­tri­moine bâ­ti an­cien, et de les ac­com­pa­gner vers l’em­ploi…

En ef­fet. 70 % des per­sonnes que nous ac­cueillons n’ont au­cun di­plôme, même pas le bre­vet des col­lèges. Pour les sor­tir des condi­tions de l’échec, à sa­voir le cadre d’une salle de classe, nous avons dé­ve­lop­pé une pé­da­go­gie par le geste en si­tua­tion de tra­vail. L’ob­jec­tif est de leur trans­mettre à la fois des ac­quis tech­niques et une pos­ture, des « sa­voir être ». Les ré­sul­tats sont très en­cou­ra­geants. 92 % de nos sa­la­riés ob­tiennent leur qua­li­fi­ca­tion et deux sur trois re­trouvent le che­min de l’em­ploi.

Quels cri­tères faut-il rem­plir pour in­té­grer l’un de vos chan­tiers d’in­ser­tion ?

Il n’y a au­cun pré­re­quis tech­nique. Le seul cri­tère, c’est la mo­ti­va­tion. Il faut être prêt à s’en­ga­ger dans un par­cours de for­ma­tion d’un an.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.