Le dé­chet, une res­source

Intramuros - - NEWS -

Après des études à LISAA où il suit une for­ma­tion Ar­chi­tec­ture& De­si­gn, Sa­muel To­ma­tis pro­longe sa for­ma­tion avec une an­née de mas­ter spé­cia­li­sé à l'Ens­ci- Les Ate­liers. Très vite, le choix du de­si­gn s'im­pose ; il sou­haite ma­ni­pu­ler la ma­tière en par­tant d'un concept pour ima­gi­ner un pro­cess et faire naître un ob­jet, une évi­dence pour lui. Dans le cadre de la troi­sième édi­tion de “Di­plo­ra­ma” à l'Ens­ci, Sa­muel To­ma­tis pré­sen­tait son pro­jet de mas­ter spé­cia­li­sé, réa­li­sé sur douze mois. Pas­sion­né par les nou­veaux pro­cé­dés de concep­tion et de fa­bri­ca­tion, il ima­gine des so­lu­tions al­ter­na­tives pour lut­ter contre l'épui­se­ment des res­sources fos­siles. Son pro­jet “Al­ga” ouvre une piste de re­cy­clage d'une algue pol­luante, la Sar­gasse, qui en­va­hit les côtes gua­de­lou­péennes chaque an­née à hau­teur de 20000 à 40000 tonnes. Ces algues gênent les fi­lets, s'étalent sur les plages et pé­na­lisent la pêche. L'idée de re­cy­cler ce nui­sible de­vient un en­jeu de trans­for­ma­tion d'une ma­tière pre­mière abon­dante et gra­tuite. “Je ne per­çois pas ces algues comme des dé­chets pol­luants mais comme un ma­té­riau de créa­tion”. Dans une dé­marche d'éco- concep­tion, Sa­muel To­ma­tis en­vi­sage toutes les étapes, de l'ex­trac­tion à la trans­for­ma­tion, du trans­port au sto­ckage. “J'ai sou­hai­té re­pro­duire un sché­ma d'éco­no­mie cir­cu­laire”. Il ob­tient un agro- ma­té­riau 100% algue et uti­lise un liant pour per­mettre une sou­plesse d'uti­li­sa­tion et ou­vrir des pistes for­melles : conte­nants, tex­tiles, mo­bi­lier. L'in­té­gra­tion du vi­vant se tra­duit ici par un tra­vail ar­ti­sa­nal qui im­plique un re­lais de co- wor­king et mé­ri­te­rait une participation des aides pu­bliques. En jan­vier 2016, l'agence de l'en­vi­ron­ne­ment et de la maî­trise de l'éner­gie pré­sen­tait le ré­sul­tat d'un ap­pel à pro­jets, qua­torze lau­réats prêts à lan­cer des idées pour la col­lecte et la “va­lo­ri­sa­tion in­no­vante” des algues. Le pro­jet de Sa­muel To­ma­tis semble pro­po­ser une par­tie de la ré­ponse.

Le pro­jet “Al­ga” de Sa­muel To­ma­tis ou le re­cy­clage d'une algue pol­luante en agro- ma­té­riau.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.