Fin de la Zone Eu­ro, in­tro­duc­tion d’un Sé­nat et d’une Eu­rope de la Dé­fense

Investir en Europe - - FRANCE EXIT -

Se­lon le pro­fes­seur al­le­mand Ker­ber(4), il faut «ins­ti­tuer un Sé­nat qui veille au res­pect du prin­cipe de sub­si­dia­ri­té » et li­mi­ter ain­si les pou­voirs de la Com­mis­sion eu­ro­péenne et du Par­le­ment eu­ro­péen. Se­lon ce prin­cipe fa­mi­lia­ri­sé dans les ré­gimes fé­dé­raux comme en Al­le­magne, la ni­veau su­pé­rieur n’in­ter­vient que si et dans la me­sure où les ob­jec­tifs ne se­raient moins bien at­teint aux éche­lons na­tio­naux, ré­gio­naux ou lo­caux.

En ma­tière de dé­fense, le pro­fes­seur Ker­ber es­time qu’une par­tie des Al­le­mands sont « des éco­lo­gistes, une ma­la­die avec leur pa­ci isme » et ain­si pense que sur ce point les Fran­çais sont plus am­bi­tieux et pré­co­nise ain­si une Dé­fense eu­ro­péenne. Il nous a fait part de ses craintes concer­nant la nou­velle pré­si­dence amé­ri­caine, il fait « un cau­che­mar en pen­sant à Trump qui in­carne un dan­ger » . Le pro­fes­seur al­le­mand sou­haite éga­le­ment que l’on mette in à la can­di­da­ture de la Tur­quie ou en­core à l’ac­cord de co­opé­ra­tion sur la ges­tion des im­mi­grés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.