Vers un sys­tème uni­ver­sel de pro­tec­tion so­ciale gé­né­reux se­lon le can­di­dat du PS

Investir en Europe - - FRANCE EXIT -

3 axes forts de son pro­gramme: « taxe ro­bot » « un re­ve­nu uni­ver­sel d’exis­tence » une éco­no­mie verte

Le can­di­dat du par­ti socialiste Be­noît Ha­mon(46) pro­pose d’in­ci­ter les en­tre­prises à in­ves­tir dans le fac­teur tra­vail plu­tôt que dans le ca­pi­tal tech­nique en le ren­dant plus cou­teux par l’in­tro­duc­tion d’une taxe sur la va­leur ajou­tée (VA) qu’il nomme « taxe ro­bot ». Ain­si au lieu de rem­pla­cer l’homme par les ma­chines on in­ver­se­rait le pro­ces­sus. Cette ini­tia­tive est peut­être adap­tée pour cer­tains sec­teurs comme la grande dis­tri­bu­tion mais ne peut ri­va­li­ser avec les NTIC (nou­velles tech­no­lo­gies de l’in­for­ma­tion et de com­mu­ni­ca­tion) ou en­core l’in­tel­li­gence ar­ti icielle ou la ro­bo­ti­sa­tion in­dus­trielle.

Sa deuxième grande pro­po­si­tion est d’in­tro­duire « un re­ve­nu uni­ver­sel d’exis­tence » cor­res­pon­dant au dé­but à une re­va­lo­ri­sa­tion du re­ve­nu mi­ni­mum des per­sonnes qui n’en ont pas et qui peuvent en bé­né icier sous cer­taines condi­tions (le RSA re­va­lo­ri­sa­tion de 10% dès 2018), une ex­ten­sion aux 18­25 ans puis à toute per­sonne sans re­ve­nus (600€) puis à toute la po­pu­la­tion (750€). Sa troi­sième pro­po­si­tion prin­ci­pale re­pose sur le dé­ve­lop­pe­ment du­rable (sou­tien aux sec­teurs bio, éner­gie propre,...).

Li­mites pos­sibles des ef­fets po­si­tifs at­ten­dus de ce pro­gramme :

Hausse du dé icit bud­gé­taire par le re­ve­nu uni­ver­sel et la baisse des re­cettes is­cales gé­né­rées par la fuite des en­tre­prises (taxe ro­bot) et la dés­in­ci­ta­tion au tra­vail risquent d’ac­croître le sur­en­det­te­ment pu­blic fran­çais. Tou­te­fois, ces nui­sances se­ront plus ou moins at­té­nuées par l’am­pleur et l’ef icience des in­ves­tis­se­ments dans le dé­ve­lop­pe­ment du­rable qui pour­raient gé­né­rer de la crois­sance et de l’em­ploi.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.