Oli­vier De­lattre

Avec son équipe, Oli­vier De­lattre mise sur le tout-cloud et le tout-nu­mé­rique pour rendre le groupe Ama­ris en­core plus agile.

IT for Business - - DOSSIER - Pierre Lan­dry

Tout mettre dans le cloud. Par­tant du prin­cipe se­lon le­quel des ser­veurs de fi­chiers et leurs ré­per­toires ne font plus au­cun sens quand les élé­ments doivent être ma­ni­pu­lés aus­si bien par des ap­pli­ca­tions que par de mul­tiples dé­par­te­ments au sein de l’en­tre­prise, la DSI d’ama­ris a re­dé­ve­lop­pé l’en­semble des ap­pli­ca­tions mé­tiers du groupe en mode cloud. Un pro­jet qui a du­ré quatre ans et a vu son abou­tis­se­ment il y a quelques mois.

À l’ar­ri­vée, un ERP mai­son dé­ve­lop­pé entre autres pour mettre en place une ca­pa­ci­té d’adap­ta­tion très ra­pide au chan­ge­ment au ni­veau de l’ac­ti­vi­té de l’en­tre­prise, pour amé­lio­rer l’agi­li­té à tous les ni­veaux. L’une de ses ca­rac­té­ris­tiques est de s’af­fran­chir des struc­tures de fi­chiers hié­rar­chiques en as­so­ciant les do­cu­ments élé­men­taires à leur pro­prié­taire lo­gique : in­té­gré par­mi les do­cu­ments d’un col­la­bo­ra­teur au sein de l’ap­pli­ca­tion RH, un pas­se­port peut ain­si être au­to­ma­ti­que­ment re­trou­vé par l’ap­pli­ca­tion de l’agence de voyage in­terne.

Dans cet ERP, la no­tion de fi­chier a été elle-même abo­lie, toute in­for­ma­tion nu­mé­rique étant re­fon­due au sein d’ap­pli­ca­tions dé­sor­mais ca­pables de dé­li­vrer des in­for­ma­tions plus ra­pi­de­ment.

L’an­née 2016 a été consa­crée à l’ajout d’une couche d’in­té­gra­tion au-des­sus de cette in­fra­struc­ture, à la créa­tion d’un ou­til s’in­ter­fa­çant avec les pro­ces­sus exis­tants, ca­pable de faire ga­gner du temps sur cer­taines tâches ré­pé­ti­tives, no­tam­ment au ni­veau de la nu­mé­ri­sa­tion des do­cu­ments.

Proche d’un ou­til de LAD (Lec­ture au­to­ma­tique de do­cu­ments), cet ou­til bap­ti­sé Ama­ris Box est un sys­tème de re­con­nais­sance au­to­ma­tique de types de do­cu­ments doublé d’un ex­trac­teur d’in­for­ma­tions. Sa ca­pa­ci­té d’au­to-ap­pren­tis­sage — gui­dé par une phase ma­nuelle — lui per­met de prendre en compte ra­pi­de­ment de nou­veaux types de do­cu­ments comme de nou- velles règles de rou­tage des élé­ments nu­mé­ri­sés vers la ou les bonnes ap­pli­ca­tions de L’ERP.

L’an­née pro­chaine se­ra consa­crée à la prise en compte des flux pro­ve­nant de par­te­naires ex­ternes. Le moyen, éga­le­ment, d’ex­ploi­ter le sa­voir-faire de la DSI à des fins com­mer­ciales et d’en faire ain­si un centre de pro­fit pour l’en­tre­prise.

Oli­vier De­lattre cu­mule éga­le­ment les res­pon­sa­bi­li­tés des ser­vices gé­né­raux re­grou­pant la ges­tion im­mo­bi­lière, les achats et les dé­par­te­ments lo­gis­tiques. •

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.