Ar­mor Lux mo­der­nise son ac­ti­vi­té re­tail

Connue dans le sec­teur du tex­tile, l’en­tre­prise quim­pé­roise a in­ves­ti dans la so­lu­tion Cy­lande pour op­ti­mi­ser et ho­mo­gé­néi­ser la ges­tion de son ré­seau de bou­tiques en France et de son site de vente en ligne.

IT for Business - - SOMMAIRE - Mar­tine Tri­quet-guillaume

Manque de vi­si­bi­li­té sur les stocks, sur le sui­vi des com­mandes, sur le ré­as­sort en ma­ga­sin, ou en­core sur le ré­fé­ren­tiel clients et les pro­duits, ab­sence de lien entre le site et les points de vente…. Quand on est sur un sec­teur aus­si concur­ren­tiel que ce­lui du tex­tile, il de­vient vi­tal de ré­agir et vite. C’est ain­si qu’en 2015, l’en­tre­prise Ar­mor Lux, ré­pu­tée dans l’uni­vers du vê­te­ment à ins­pi­ra­tion ma­rine, a dé­ci­dé d’in­ves­tir dans une so­lu­tion glo­bale pour mieux gé­rer et su­per­vi­ser son ac­ti­vi­té de dis­tri­bu­tion. Créée en 1935, cette so­cié­té quim­pé­roise dis­pose à ce jour de 60 points de vente en France et pos­sède trois usines de pro­duc­tion où sont créés chaque an­née 1 500 nou­veaux mo­dèles. Avec un to­tal de 5 mil­lions d’ar­ticles ven­dus par an à tra­vers son ré­seau de bou­tiques et son site de e-commerce, Ar­mor Lux a ga­gné la confiance de près de 2 000 dé­taillants en France et à l’in­ter­na­tio­nal. En 2015, le chiffre d’affaires avoi­sine les 100 mil­lions d’eu­ros.

« Lorsque je suis ar­ri­vé en no­vembre 2015, la ré­flexion sur l’op­ti­mi­sa­tion de l’ac­ti­vi­té re­tail avait été dé­jà lan­cée lors du pre­mier se­mestre de cette an­née-là. Il y avait un manque de co­or­di­na­tion et de com­mu­ni­ca­tion entre les bou­tiques du ré­seau, mais aus­si avec le site de e-commerce créé en 2011 », se sou­vient Da­vid Der­rien, DSI de Ar­mor Lux. Dif­fi­cile d’avoir une vi­sion pré­cise, en temps réel, des stocks, des ventes, de la lo­gis­tique ou en­core du par­cours client. Le sys­tème d’in­for­ma­tion est ba­sé sur un ERP spé­ci­fique ins­tal­lé sur un AS/400 et qui, par manque d’évo­lu­ti­vi­té, ne peut plus suf­fire aux nou­veaux be­soins mul­ti­ca­naux de l’en­tre­prise. « Il nous fal­lait une so­lu­tion qui puisse, tout en s’in­ter­fa­çant avec notre ERP, nous ai­der à dis­po­ser d’une base de don­nées pro­duits et clients com­mune à tous et ré­pondre à nos trois grands axes de dis­tri­bu­tion : le B-to-c via nos points de vente et notre site, le B-to-b avec notre ré­seau de dé­taillants, en­fin notre ac­ti­vi­té très spé­ci­fique que nous ap­pe­lons “le vê­te­ment d’image” et qui cible des par­te­naires pro­fes­sion­nels », dé­crit Da­vid Der­rien. Ces der­niers re­couvrent des gros contrats pas­sés avec La Poste, la SNCF, Car­re­four et Le­roy Mer­lin pour ha­biller leurs col­la­bo­ra­teurs.

Pour ré­pondre à ces pro­blé­ma­tiques, le choix s’est por­té sur Cy­lande, un édi­teur fran­çais ba­sé à Rou­baix, re­con­nu pour sa gamme de pro­gi­ciels dé­diés au re­tail pour le compte d’en­seignes du commerce spé­cia­li­sé et de la grande dis­tri­bu­tion. « En neuf mois, la so­lu­tion a été opé­ra­tion­nelle et a eu pour ré­sul­tat d’of­frir une vé­ri­table tra­ça­bi­li­té de nos ventes et de nos stocks et de four­nir une au­to­no­mie à nos uti­li­sa­teurs », dé­clare sa­tis­fait Da­vid Der­rien.

De­puis juin 2016, tous les points de vente sont équi­pés de la so­lu­tion de Cy­lande et d’un sys­tème de caisse cen­tra­li­sé. Ar­mor Lux dis­pose d’un ré­fé­ren­tiel pro­duits mis à jour, ac­ces­sible à tous, gère les ap­pro­vi­sion­ne­ments des ma­ga­sins sans re­tard de dé­lai, lance de nou­velles pro­duc­tions en fonc­tion de la de­mande, et peut dé­sor­mais mieux iden­ti­fier sa clien­tèle. « Nous pou­vons main­te­nant en­vi­sa­ger des ac­tions mar­ke­ting par mail, par sms, lan­cer des opé­ra­tions com­mer­ciales et de fi­dé­li­té. Notre pro­chain ob­jec­tif est d’ajou­ter un ou­til de CRM qui puisse nous ai­der à dé­ve­lop­per da­van­tage notre ac­ti­vi­té au­près de nos clients avec l’ajout éga­le­ment de fonc­tions de e-re­ser­va­tion de pro­duits sur notre site », an­nonce en­joué Da­vid Der­rien. Qui dans la fou­lée, ré­flé­chit sur l’ou­ver­ture d’un por­tail dé­dié à l’ac­ti­vi­té B-to-b à des­ti­na­tion des dé­taillants pour leur per­mettre de pas­ser di­rec­te­ment leurs com­mandes. Nul doute, Ar­mor Lux a le vent en poupe!•

60 points 9de vente mois pour le pro­jet

Da­vid Der­rien, DSI de Ar­mor Lux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.