Les par­le­men­taires se penchent sur L’IA

Une jour­née pour faire le point sur les im­pacts liés à l’émer­gence de l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle.

IT for Business - - SOMMAIRE - Pa­trick Bré­bion

Àl’heure où le Par­le­ment eu­ro­péen dé­bat d’une taxe sur les ro­bots et où le Ci­gref pro­meut une né­ces­saire gou­ver­nance de L’IA, le monde po­li­tique fran­çais de­meu­rait atone sur le su­jet. Seules des re­com­man­da­tions d’un rap­port par­le­men­taire fin 2015 sou­le­vaient la ques­tion de l’usage des al­go­rithmes D’IA. Ce 19 jan­vier, l’of­fice par­le­men­taire d’éva­lua- tion des choix scien­ti­fiques et tech­no­lo­giques (OPECST) a or­ga­ni­sé une ren­contre sur L’IA. Cet of­fice a pour mis­sion« d’ in­for­mer le Par­le­ment des consé­quences des choix de ca­rac­tère scien­ti­fique et tech­no­lo­gique afin, no­tam­ment, d’éclai­rer ses dé­ci­sions ». Les rap­por­teurs de ce groupe de tra­vail, le dé­pu­té Claude de Ga­nay et la sé­na­trice Do­mi­nique Gillot, avaient or­ga­ni­sé cette jour­née au- tour de cinq tables-rondes. Les deux pre­mières ont dres­sé un état de l’art des tech­no­lo­gies, Ma­chine Lear­ning et autres ap­proches, avec des ex­perts du monde aca­dé­mique, et des di­men­sions stra­té­giques, avec la pré­sence de Google, Mi­cro­soft… L’après mi­di a été consa­crée aux ques­tions éthiques, so­cié­tales, éco­no­miques et lé­gales sou­le­vées par la ba­na­li­sa­tion de ces tech­no­lo­gies. Outre les per­son­na­li­tés po­li­tiques les plus concer­nées, no­tam­ment Axelle Le­maire et Hen­ri Ver­dier, quelques en­tre­pre­neurs, de No­va­quark, de DNA Vi­sion, étaient pré­sents aux cô­tés de ju­ristes comme Alain Ben­sous­san, pré­sident de l’as­so­cia­tion du droit des ro­bots et avo­cat. •

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.