La Ville de Pan­tin soigne la qua­li­té de vie de ses ci­toyens

Au tra­vers de l’ap­pli­ca­tion mo­bile de la ville, les Pan­ti­nois peuvent dé­sor­mais créer des de­mandes d’in­ter­ven­tion et en suivre le dé­rou­le­ment. Une in­ter­ac­tion qui s’ins­crit dans un pro­jet plus glo­bal de gestion de la re­la­tion ci­toyen (GRC).

IT for Business - - RETOURS D’EXPÉRIENCES RETOURS - Pierre Lan­dry

Toutes les villes n’ont pas en­core leur ap­pli­ca­tion mo­bile. Et celle-ci n’est pas tou­jours conçue pour dé­pas­ser le stade de la four­ni­ture d’in­for­ma­tions au ci­toyen. La Ville de Pan­tin vient d’ajou­ter à son app une fonc­tion de si­gna­le­ment qui préfigure de fu­turs ser­vices de GRC (gestion de la re­la­tion ci­toyen) mul­ti­ca­naux.

Un lam­pa­daire en panne, du mo­bi­lier ur­bain en­dom­ma­gé, des nuisibles sur l’es­pace pu­blic : les ha­bi­tants de Pan­tin, mais éga­le­ment ceux qui viennent y tra­vailler, peuvent dé­sor­mais uti­li­ser l’ap­pli­ca­tion mo­bile de la ville pour si­gna­ler un in­ci­dent ou un désa­gré­ment sur l’es­pace pu­blic. Géo­lo­ca­li­sa­tion au­to­ma­tique ou ma­nuelle à l’ap­pui, l’in­for­ma­tion est re­mon­tée sous forme de ti­cket d’in­ci­dent — éven­tuel­le­ment com­plé­té d’une pho­to — aux ser­vices concer­nés de la ville ou de l’éta­blis­se­ment pu­blic ter­ri­to­rial (EPT) Est En­semble, qui re­groupe 9 com­munes dont Pan­tin. Seule contrainte pour le dé­cla­rant : four­nir un nom et une adresse mail, qui servent à va­li­der le si­gna­le­ment et lui per­mettent en­suite d’être aver­ti de son trai­te­ment. Ce sys­tème, qui cô­toie les ha­bi­tuelles dé­cla­ra­tions par té­lé­phone ou sur le site web de la com­mune, vient d’être mis en place fin no­vembre 2016.

Plu­tôt que de créer très ra­pi­de­ment une ap­pli­ca­tion « je­table », Bou­chaïb Ha­deg, DSI de la Ville de Pan­tin, a pri­vi­lé­gié un dé­ve­lop­pe­ment ur­ba­ni­sé : « Nous avons pris le temps d’in­clure les mé­tiers et les dif­fé­rents ser­vices concer­nés dans la concep­tion de l’ap­pli­ca­tion, parce qu’elle al­lait cer­tai­ne­ment im­pac­ter les pro­ces­sus de trai­te­ment en aval des si­gna­le­ments. » Un autre im­pé­ra­tif du DSI était que le rac­cor­de­ment au sys­tème d’in­for­ma­tion soit har­mo­ni­sé dans la pers­pec­tive du dé­ve­lop­pe­ment d’une GRC mul­ti­ca­nale.

« Nous avons choi­si de nous ap­puyer sur la pla­te­forme Li­breair, qui gère toutes les in­ter­ac­tions avec le sys­tème d’in­for­ma­tion et les bases de don­nées, et sur la­quelle nous pour­rons bran­cher tous les nou­veaux ser­vices que nous al­lons dé­ve­lop­per pour les ci­toyens » , pré­cise Bou­chaïb Ha­deg. En plus du coût mo­dé­ré et de la fa­ci­li­té d’im­plé­men­ta­tion, l’un des cri­tères de choix était que L’EPT Est En­semble uti­li­sait dé­jà Li­breair. « Mais nous au­rions pu sé­lec­tion­ner une autre pla­te­forme et dé­fi­nir des contrats de flux » , ex­pli­cite le DSI, qui s’at­tend à de­voir in­ter­agir, à l’ave­nir, avec d’autres par­te­naires qui n’uti­li­se­ront pas for­cé­ment Li­breair.

Il en a d’ailleurs pro­fi­té pour dé­com­mis­sio­ner l’an­cien ou­til de gestion des interventions : les agents de la ville uti­lisent dé­sor­mais Li­breair au tra­vers de leur smart­phone ou de leur PC fixe au bu­reau.

L’ap­pli­ca­tion a été réa­li­sée en 5 mois, mois d’été com­pris, et a né­ces­si­té la dé­prio­ri­sa­tion de cer­tains pro­jets en ac­cord avec la di­rec­tion gé­né­rale de la ville. Elle évo­lue­ra à rai­son de deux ver­sions par an. •

Nous avons dé­ci­dé de ne lan­cer que des ap­pli­ca­tions “GRC rea­dy” en pré­voyant en amont les API avec la fu­ture pla­te­forme »

Bou­chaïb Ha­deg, DSI de la Ville de Pan­tin

Autre pro­jet phare de la Ville de Pan­tin, in­té­gré au pro­gramme PVPP (plan de vi­déo­pro­tec­tion pour Pa­ris), le Centre de sur­veillance ur­bain (CSU) a éga­le­ment été inau­gu­ré fin 2016. Le dis­po­si­tif ac­tuel com­prend 45 ca­mé­ras pi­lo­tées (avec mas­quage au­to­ma­tique des zones pri­vées). Il se­ra com­plé­té en 2017 de 25 nou­velles ca­mé­ras fixes ain­si que de ca­mé­ras mo­biles. Il de­vrait être pro­chai­ne­ment par­ta­gé avec la com­mune du Pré-saint-ger­vais, qui pour­ra y rac­cor­der ses propres ca­mé­ras.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.