Le di­gi­tal dope les grandes so­cié­tés de ser­vices na­tio­nales

IT for Business - - SOMMAIRE -

Dans la droite ligne de ce qu’avait an­non­cé sa pré­si­dente Meg Whit­man, HPE a re­lan­cé une salve d’ac­qui­si­tions dans les do­maines tech­no­lo­giques, et en par­ti­cu­lier dans le sto­ckage. Le construc­teur a éga­le­ment pré­sen­té sa nou­velle en­ti­té de ser­vices.

Point­next. C’est le nom de l’en­ti­té de ser­vices « nou­velle for­mule » de HPE, fo­ca­li­sée sur le conseil, l’im­plé­men­ta­tion et le sup­port. Elle est com­po­sée de 25 000 pro­fes­sion­nels et, se­lon HPE, ci­ble­ra no­tam­ment les pro­jets cloud et big da­ta. Sa pré­sen­ta­tion fait suite à la ré­vé­la­tion du nom de son an­cienne en­ti­té HP En­ter­prise Ser­vices dé­diée à l’in­fo­gé­rance et pas­sée sous gi­ron CSC : DXC Tech­no­lo­gy, qui au­ra une force de frappe d’en­vi­ron 160 000 per­sonnes, se­ra pi­lo­tée au ni­veau mon­dial par Mike la­wrie, ac­tuel CEO de CSC, et au ni­veau fran­çais par Pierre Bru­no, di­ri­geant de CSC France. L’un de ses pres­ti­gieux clients ne se­ra autre que HPE, qui lui a confié ain­si son in­for­ma­tique.

Le dé­but d’an­née de HPE a sur­tout été mar­qué par des ac­qui­si­tions de tech­no­lo­gies. Fin jan­vier, le construc­teur s’est of­fert un de ses par­te­naires tech­no­lo­giques, Cloud Crui­ser, dont les so­lu­tions, dé­jà in­cluses com­mer­cia­le­ment dans son offre HPE Flexible Ca­pa­ci­ty, facilitent la pla­ni­fi­ca­tion et la gestion des res­sources in­for­ma­tiques. HPE in­dique qu’il en était d’ailleurs l’un des plus gros clients. Le fon­da­teur de Cloud Crui­ser était un an­cien vice-pré­sident de HP au dé­but des an­nées 2000.

Autre sec­teur dans le­quel se ren­force HPE : la sé­cu­ri­té. En ra­che­tant Nia­ra dé­but fé­vrier, il se dote d’une so­lu­tion d’ana­lyse com­por­te­men­tale qui le rap­proche des té­nors du do­maine. Le pro­duit phare de cette so­cié­té co­fon­dée par un an­cien d’aru­ba Net­works se­ra in­té­gré à l’ar­se­nal — et no­tam­ment Clear­pass — de … Aru­ba Net­works, de­ve­nu HPE Aru­ba de­puis mars 2015.

Mais c’est sur­tout l’ac­qui­si­tion, dé­but mars, de Nimble Sto­rage qui montre la dé­ter­mi­na­tion de HPE, en l’oc­cur­rence dans le sto­ckage. Le construc­teur, qui peut dé­jà s’en­or­gueillir de son offre 3Par, s’était dé­jà of­fert en dé­but d’an­née l’édi­teur Sim­pli­vi­ty, l’un des sym­boles de l’hy­per­con­ver­gence, qui four­nit entre autres des ca­pa­ci­tés de sto­ckage sur du ma­té­riel x86 ba­na­li­sé. Après les 650 M$ cor­res­pon­dant à cette ac­qui­si­tion, HPE dé­bourse cette fois 1,2 Md$ pour des gammes de ser­veurs de sto­ckage 100 % Flash et hy­brides qui viennent lé­gè­re­ment en re­cou­vre­ment de ses ser­veurs 3Par. Mais Nimble Sto­rage lui ap­porte éga­le­ment des piles lo­gi­cielles : l’une gère les tech­no­lo­gies d’op­ti­mi­sa­tion du sto­ckage (com­pres­sion, dé­du­pli­ca­tion, etc.) ; une autre or­ga­nise la stra­té­gie de ré­par­ti­tion des charges entre SSD et disques durs ; une troi­sième gère le dé­port du sto­ckage vers des clouds tels ceux D’AWS et de Mi­cro­soft ; en­fin In­fo­sight offre une vi­sion pré­dic­tive des be­soins de sto­ckage.

Et si ce­la ne suf­fi­sait pas, cette opé­ra­tion in­ter­vient moins de 5 mois après que Le­no­vo ait conclu un ac­cord avec Nimble Sto­rage pour se do­ter d’une so­lu­tion hy­per­con­ver­gée de mi­lieu de gamme. HPE met­tra cer­tai­ne­ment fin à cet ac­cord pour se dé­bar­ras­ser d’un éven­tuel concur­rent sur ce seg­ment. La firme de Meg Whit­man a, en quelques an­nées, re­nou­ve­lé toute son offre de sto­ckage et en quelque sorte dé­fi­ni­ti­ve­ment tour­né la page de l’ère Com­paq, géant du do­maine à l’époque. Elle est dé­sor­mais en ordre de ba­taille face au co­losse Dell EMC. •

Pierre Lan­dry

Les pre­mières baies conver­gées de Nimble Sto­rage — ici une CS240 — ont été de­puis com­plé­tées par d’autres baies, dont celles 100% Flash de la gamme AF.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.