Portrait

IT for Business - - SOMMAIRE - Pa­trick Bré­bion

Sa­fia D’zi­ri, conseil dé­par­te­men­tal de Loi­reAt­lan­tique : ac­com­pa­gner l’in­no­va­tion tou­jours et en­core

De­puis ses dé­buts, Sa­fia D’zi­ri a dé­ve­lop­pé ses com­pé­tences sans ja­mais re­non­cer à son goût pour l’amé­lio­ra­tion de l’exis­tant.

Àl’is­sue de ses études, Sa­fia D’zi­ri est re­cru­tée par l’ins­ti­tut na­tio­nal au­dio­vi­suel sur un poste de cher­cheur pour faire du dé­ve­lop­pe­ment web, un poste en fait beau­coup plus large. «À cette époque pionnière du web, on fai­sait tout : conte­nu et tech­nique, se sou­vient-elle. Il s’agis­sait sur­tout de se dé­brouiller pour in­no­ver sur la Toile. » Avec les an­nées, elle ra­jou­te­ra la corde ma­na­ge­ment à son arc. Au­jourd’hui DSI d’un conseil dé­par­te­men­tal, Sa­fia D’zi­ri conti­nue à in­no­ver : « j’ai tou­jours ado­ré com­prendre ce qu’il y avait sous le ca­pot, et en­core plus, com­ment le trans­for­mer et l’amé­lio­rer » .

Dans les an­nées 1990, les pre­miers pro­jets de nu­mé­ri­sa­tion d’oeuvres cultu­relles émergent. L’oc­ca­sion pour Sa­fia D’zi­ri d’oeu­vrer sur la va­lo­ri­sa­tion des en­lu­mi­nures va­ti­canes ( « Me­mo­ry of the world » ) pour l’unes­co. Elle pour­suit sur des pro­jets du même type, mo­ti­vée « par une ap­pé­tence na­tu­relle pour l’art et la culture, une tra­di­tion fa­mi­liale. Ma mère adore la pein­ture », sou­ligne-t-elle. INA oblige, elle tra­vaille bien sûr le su­jet de la vi­déo et consa­cre­ra une année à mettre une di­zaine d’heures de pro­grammes en ligne. « Quelques an­nées, plus tard, grâce à l’évo­lu­tion des tech­no­lo­gies, j’ai mis en ligne 10 000 heures sur le même laps de temps », s’amuse-t-elle. Ces pre­mières an­nées sont l’oc­ca­sion de sa­tis­faire son goût pour le nu­mé­rique et la culture, de dé­ve­lop­per des com­pé­tences tech­niques di­verses, du ju­ri­dique au marketing en pas­sant par l’ex­pé­rience uti­li­sa­teur, mais aus­si et sur­tout ma­na­gé­riales. À l’époque, deux DSI, une gé­né­ra­liste et une dé­diée aux ar­chives, co­existent au sein de l’ins­ti­tut. Con­vain­cue de la né­ces­si­té d’uni­fier ces ser­vices, Sa­fia D’zi­ri réus­sit à convaincre la di­rec­tion et prend la tête de cette nou­velle DSI trans­for­mée. Autre chal­lenge : ou­vrir les fonds au grand pu­blic grâce à In­ter­net. Ce qui im­pli­quait de mo­di­fier les

« À L’ÉPOQUE PIONNIÈRE DU WEB, ON FAI­SAIT TOUT : CONTE­NU ET TECH­NIQUE »

pro­ces­sus in­ternes cen­trés uni­que­ment sur le B-to-b. Fort de la confiance des di­ri­geants et à tra­vers un ac­com­pa­gne­ment sou­te­nu, elle gagne son pa­ri. « Les do­cu­men­ta­listes étaient scep­tiques et le di­rec­teur ju­ri­dique trou­vait le pro­jet dé­rai­son­nable », rap­pelle Sa­fia D’zi­ri en sou­riant. Dans la fou­lée, elle n’ou­blie pas de pé­ren­ni­ser le pro­jet avec la créa­tion d’une équipe dé­diée à l’ani­ma­tion édi­to­riale du site web et de la re­la­tion client, et sur le plan tech­nique, avec la mise en place d’un site de se­cours dans le cadre d’un plan de re­prise d’ac­ti­vi­té, « une dé­marche né­ces­saire pour as­su­rer une conti­nui­té de ser­vice », jus­ti­fie notre in­ter­lo­cu­trice. À l’is­sue de tous ces pro­jets, un constat s’im­pose : « je sa­vais mo­ti­ver et em­me­ner des équipes », re­con­naît-elle. Alors, quand une op­por­tu­ni­té de chan­ger de struc­ture ap­pa­raît, « au bout d’une quin­zaine d’an­nées, j’avais fait le tour de L’INA » , elle la prend et de­vient di­rec­trice des sys­tèmes d’in­for­ma­tion et des moyens gé­né­raux à L’AFP.

Puis en 2013, elle quitte la ré­gion pa­ri­sienne pour de­ve­nir DSI du conseil dé­par­te­men­tal de Loi­reAt­lan­tique. Un chan­ge­ment mo­ti­vé en pre­mier lieu pour des rai­sons fa­mi­liales, mais aus­si par les spé­ci­fi­ci­tés des en­jeux des col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales. « Un nou­veau ter­rain de jeux, la trans­for­ma­tion nu­mé­rique n’était pas en­core en­ga­gée. Et c’est un plus pour moi, tou­jours dans le cadre du ser­vice pu­blic avec une vraie proxi­mi­té avec l’usa­ger », in­siste-t-elle. Le dé­mé­na­ge­ment se passe bien, « mes en­fants ap­pré­cient la vie à Nantes », ajoute Sa­fia D’zi­ri. Qui, une fois sur place, ne peut s’em­pê­cher de mul­ti­plier les ini­tia­tives. Tou­jours sen­sible à la culture, elle met en place une ex­pé­ri­men­ta­tion 3D de l’écrin du coeur d’anne de Bre­tagne pour sen­si­bi­li­ser « au nu­mé­rique comme ou­til de mé­dia­tion lu­dique… », dé­taille notre in­ter­lo­cu­trice.

Pour amé­lio­rer le vo­let so­cial, elle lance la dé­ma­té­ria­li­sa­tion des aides (MDPH, RSA, APA…). Et, porte le plan nu­mé­rique des col­lèges du dé­par­te­ment. « Un ca­ta­logue de ser­vices pour les 150 col­lèges est en train d’être mis en place », illustre-elle, et un la­bo­ra­toire d’usages pour les pro­fes­seurs est en pré­pa­ra­tion. Fort de son ex­pé­rience et de sa vo­lon­té de trans­mettre, elle s’in­ves­tit aus­si pour re­fondre la stra­té­gie di­gi­tale de l’as­so­cia­tion des dé­ci­deurs nu­mé­riques de l’ouest (ADN Ouest) qui re­pré­sentent la fi­lière nu­mé­rique du Grand Ouest. Pas de doute, la Loire-at­lan­tique se­ra bien­tôt à la pointe de l’in­no­va­tion nu­mé­rique. •

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.