Libre an­tenne

RE­TROU­VEZ IT FOR BU­SI­NESS, L PAR­TE­NAIRE DE L’ÉMIS­SION 01 BUSINESSL SUR BFM BU­SI­NESS, TOUS LES SA­ME­DIS À 20 HEURESL

IT for Business - - SOMMAIRE -

S’il y a bien une ca­té­go­rie de per­sonnes qui n’a pas été sur­prise ni par l’am­pleur ni par la vi­tesse de pro­pa­ga­tion de l’at­taque du ran­som­ware Wannacry en mai der­nier, c’est bien la com­mu­nau­té des ex­perts en cy­ber­sé­cu­ri­té. Des an­nées qu’ils ser­monnent leurs di­rec­tions sur leur manque de moyens pour ins­tal­ler des so­lu­tions de pro­tec­tion ca­pables d’iden­ti­fier des mal­wares (eux-mêmes tem­po­rai­re­ment non dé­tec­tables par les der­nières pas­se­relles an­ti-vi­rus), pour dé­ployer des sys­tèmes de dé­tec­tion d’in­tru­sion, pour mettre a jour leurs pas­se­relles an­ti-vi­rus ou plus sim­ple­ment pour dis­po­ser de ser­veurs plus ré­cents. Pour de nom­breux RSSI ren­con­trés ou in­ter­ro­gés der­niè­re­ment, il a fal­lu ce drame pour que les choses se dé­bloquent et que des in­ves­tis­se­ments sur les ar­chi­tec­tures des sys­tèmes d’in­for­ma­tion — jus­qu’alors re­te­nus, voire sup­pri­més — soient en passe d’être réa­li­sés. At­ten­tion, que ce­la n’em­pêche pas non plus les RSSI de faire leur propre in­tros­pec­tion ; de re­voir l’ar­chi­tec­ture du SI pour être ca­pable de ver­rouiller une couche d’ac­cès vers In­ter­net ou vers d’autres ré­seaux connexes, de mettre en plus une stra­té­gie de ges­tion des cor­rec­tifs, voire mieux, un pro­ces­sus sé­cu­ri­té de sur­veillance des fi­chiers de sau­ve­garde, de sto­ckage, etc. Bref, du DG au di­rec­teur des achats en pas­sant par le RSSI ou le DSI, avant de crier au loup et de mau­dire ces mau­dits Chi­nois, Russes ou Nord-co­réens, pen­sez à re­voir vos fon­da­men­taux. In­ves­tir et ras­su­rer pour les uns. Dé­ployer, pla­ni­fier et an­ti­ci­per pour les autres.

FRÉ­DÉ­RIC SIMOTTEL • 01 BU­SI­NESS, BFM BU­SI­NESS

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.