BT dé­voile son offre Paas

L’opé­ra­teur bri­tan­nique lance une offre Paas pour mieux concur­ren­cer, dans son pays, les lea­ders du sec­teur que sont Google, Mi­cro­soft et Ama­zon.

IT for Business - - ACTUALITÉ - Tho­mas Pagbe

BT pour­suit sa di­ver­si­fi­ca­tion dans le cloud. L’opé­ra­teur bri­tan­nique s’ap­prête à lan­cer BT Per­son­na­li­sed Com­pute Ma­na­ge­ment Sys­tem (PCMS), une offre Paas (Pla­te­form as a Ser­vice).

Construite à par­tir des in­fra­struc­tures cloud de l’opé­ra­teur bri­tan­nique, cette offre consti­tue un socle à par­tir du­quel les en­tre­prises clientes pour­ront dé­ve­lop­per des ap­pli­ca­tions et des ser­vices. À tra­vers ce ser­vice, BT ré­pond à la ten­dance ac­tuelle qui pousse les en­tre­prises à s’ap­puyer de plus en plus sur le cloud pour leur in­fra­struc­ture comme pour leurs ser­vices. Le lan­ce­ment d’une offre Paas s’ins­crit dans un contexte plus gé­né­ral de ré­orien­ta­tion de la fi­liale BT Glo­bal Ser­vices vers l’ac­com­pa­gne­ment de la trans­for­ma­tion di­gi­tale des en­tre­prises. Une telle ré­orien­ta­tion pour­rait être sa­lu­taire pour l’en­tre­prise heur­tée de plein fouet par un scan­dale en Ita­lie — une en­quête a ré­vé­lé des er­reurs comp­tables dans sa fi­liale trans­al­pine.

SE CONCEN­TRER SUR LE CLOUD

Pour BT, cette nou­velle offre Paas consti­tue une of­fen­sive di­recte sur le pré car­ré des géants du Web que sont Ama­zon, Google et Mi­cro­soft. Sa vi­sée se­ra ce­pen­dant es­sen­tiel­le­ment lo­cale, avec un po­si­tion­ne­ment proche de ce­lui adop­té par tous les cham­pions na­tio­naux du cloud.

Ce nou­veau ser­vice confirme par ailleurs la stra­té­gie de l’opé­ra­teur pour les pro­chains mois. BT ne veut plus com­battre les opé­ra­teurs lo­caux en dé­ve­lop­pant ses propres in­fra­struc­tures. Le groupe bri­tan­nique sou­haite sur­tout se concen­trer sur la four­ni­ture de ser­vices cloud, des offres ca­pables de gé­né­rer des re­ve­nus.

BT s’ac­tive éga­le­ment dans un autre do­maine : le mo­bile. L’opé­ra­teur est dé­sor­mais dé­ten­teur de la to­ta­li­té des parts de l’opé­ra­teur EE (dé­te­nu au­pa­ra­vant par Orange et Deutsche Te­le­kom), alors qu’il s’était re­ti­ré de cette ac­ti­vi­té en 2005 en cé­dant O à l’opé­ra­teur es­pa­gnol Te­le­fo­ni­ca. •

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.