La com­mu­ni­ca­tion uni­fiée de­vient agile

IT for Business - - DOSSIER -

Face à des col­la­bo­ra­teurs tou­jours plus mo­biles et tra­vaillant en mode pro­jet, Mi­tel et Cis­co re­pensent leurs offres en re­pre­nant les codes des mes­sa­ge­ries d’équipe.

La vague des ou­tils de tra­vail d’équipe en temps réel n’épargne pas les ac­teurs des com­mu­ni­fi­ca­tions uni­fiées. Ils ont dû d’abord s’adap­ter à la dé­mo­cra­ti­sa­tion des fonc­tions de vi­sio­con­fé­rence, dis­po­nibles dans les suites col­la­bo­ra­tives (Of­fice 365, G Suite, AWS) et jusque dans les mes­sa­ge­ries d’équipe (Slack, Hip­chat, Talks­pi­rit…). « Au­jourd’hui, il est fa­cile de faire une vi­déo­con­fé­rence de­puis un smart­phone, une ta­blette ou un PC, re­con­naît Jean-de­nis Ga­ro, di­rec­teur mar­ke­ting Eu­rope du sud de Mi­tel. Des salles ré­ser­vées à cet usage ne sont plus né­ces­saires, sauf quand la qua­li­té d’image prime. Sur­tout, il faut ré­pondre au be­soin de tout col­la­bo­ra­teur de pou­voir échan­ger par vi­déo avec ses col­lègues. » Mais au-de­là de la seule ques­tion de la vi­sio­con­fé­rence, c’est sur l’en­semble du ter­rain du tra­vail d’équipe en temps réel que les ac­teurs des com­mu­ni­ca­tions uni­fiées com­mencent à se po­si­tion­ner.

Mi­tel illustre bien la ten­dance avec sa so­lu­tion Mi­team, lan­cée en avril 2016. « Les en­tre­prises fa­vo­risent de plus en plus le mode pro­jet. C’est un mou­ve­ment de fond pour rendre les or­ga­ni­sa­tions agiles. Mi­team ré­pond à cet en­jeu, ex­plique Jean-de­nis Ga­ro. De plus, si le pa­ri est de s’in­té­grer à tout en­vi­ron­ne­ment de tra­vail, quel que soit le ter­mi­nal, nous l’avons pen­sé pour un usage mo­bile, qui de­vient pré­pon­dé­rant. » De fait, Mi­team re­prend les codes des mes­sa­ge­ries d’équipe, avec une or­ga­ni­sa­tion par groupes de tra­vail au sein des­quels les uti­li­sa­teurs, em­ployés ou per­sonnes ex­ternes, dis­cutent et par­tagent du conte­nu par chat. Des ges­tion­naires de tâches et de do­cu­ments sont pro­po­sés, mais aus­si des fonc­tions ca­rac­té­ris­tiques des com­mu­ni­ca­tions uni­fiées, comme le ta­bleau blanc in­te­rac­tif ou le par­tage d’écran. Autre spé­ci­fi­ci­té, il est pos­sible d’an­no­ter les do­cu­ments de ma­nière gra­phique ou vo­cale. En­fin, la so­lu­tion se connecte à une cin­quan­taine d’ap­pli­ca­tions ex­ternes, telles que Drop­box, Sa­les­force, Out­look ou Zen­desk.

Cis­co joue la carte des bots

De­puis 2015, Cis­co a sui­vi la ten­dance avec sa pla­te­forme Spark, dont une nou­velle ver­sion est ap­pa­rue en dé­but d’an­née. Comme Mi­team, sa lo­gique est de mettre à dis­po­si­tion des em­ployés et per­sonnes ex­ternes des es­paces ou groupes où l’on échange en mode chat, en bé­né­fi­ciant de fonc­tions de par­tage de do­cu­ments, de vi­sio­con­fé­rence, de ta­bleau blanc in­te­rac­tif et de par­tage d’écran.

En ma­tière d’in­té­gra­tion, Cis­co Spark pro­pose en­vi­ron 70 connec­teurs avec des ap­pli­ca­tions ex­ternes, dont Box, Drop­box, Sa­les­force, Sha­re­point On­line, Azen­doo, Asa­na, Al­fres­co. Une API est dis­po­nible pour in­ter­fa­cer d’autres ap­pli­ca­tions. À l’ins­tar des mes­sa­ge­ries d’équipe, la so­lu­tion joue aus­si la carte des agents conver­sa­tion­nels, les bots. Une ving­taine sont dé­jà pro­po­sés, par exemple pour in­ter­agir avec le ges­tion­naire de tâches Trel­lo ou, en­core, avec Sa­les­force. Mais Cis­co de­vrait en­core mon­ter en puis­sance dans ce do­maine. En mai der­nier, il a fait l’ac­qui­si­tion de la start-up Min­meld spé­cia­li­sée en in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle. Sa tech­no­lo­gie de­vrait ser­vir à en­ri­chir Spark de bots do­tés de ca­pa­ci­tés de re­con­nais­sance du lan­gage na­tu­rel et d’ap­pren­tis­sage au­to­ma­tique.

En­fin, si Spark est com­pa­tible avec les ter­mi­naux de vi­sio­con­fé­rence aux stan­dards du mar­ché, Cis­co se dif­fé­ren­cie de Mi­tel par de nou­veaux ter­mi­naux in­ter­ac­tifs, les Cis­co Spark Boards, do­tés d’une ca­mé­ra pa­no­ra­mique, de mi­cros « in­tel­li­gents » et pré­vus pour ti­rer par­ti des fonc­tions de Spark. Le rôle cen­tral du mo­bile dans les modes de tra­vail ac­tuels n’est tou­te­fois pas ou­blié : outre un as­pect et une er­go­no­mie ins­pi­rés d’une ta­blette, ils peuvent ser­vir d’écran de pro­jec­tion pour un ter­mi­nal mo­bile et l’on peut « glis­ser-dé­po­ser » un conte­nu, ou une vi­sio­con­fé­rence, d’un mo­bile vers un Spark Board et ré­ci­pro­que­ment. •

Adap­tée no­tam­ment aux PC por­tables, ta­blettes et smart­phones, la pla­te­forme Cis­co Spark se ma­rie aus­si avec de nou­veaux ter­mi­naux in­ter­ac­tifs de vi­sio­con­fé­rence, les Spark Boards, pen­sés pour ti­rer par­ti de ses fonc­tions.

Avec sa so­lu­tion Mi­team, Mi­tel ré­pond aux be­soins de col­la­bo­ra­teurs de plus en plus nomades et adeptes de com­mu­ni­ca­tion et col­la­bo­ra­tion mo­biles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.