Patch­work La né­bu­leuse d’anne Valérie Hash

Jalouse - - SOMMAIRE -

Edith (Mia Wa­si­kows­ka), la jeune Amé­ri­caine qui vient d’épou­ser sir Tho­mas Sharpe, dé­couvre peu à peu la mai­son, et avec elle ses fan­tômes. Au fil du temps, ses robes passent du blanc de l’in­no­cence à des tons plus sombres, rouille ou feuille morte. Comme dans Jane Eyre ou Re­bec­ca, ce per­son­nage in­carne l’unique lu­mière (avec une robe jaune d’or, par exemple) qui éclaire cet uni­vers dé­lé­tère pour­ri par le se­cret et la fo­lie. Mis­sion réus­sie en dé­fi­ni­tive pour del To­ro : sur Twit­ter, le maître Ste­phen King s’est dé­jà épan­ché sur la beau­té de Crim­son Peak : “Ma­gni­fique, et qui fiche une put... de trouille… Élec­tri­sant.”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.