Pun­ky Brews­ter

Jalouse - - BREAKING NEWS -

L'en­thou­siasme de cette ga­mine de 7 ans a illu­mi­né les écrans ca­tho­diques des 80s. Pas une mince af­faire, alors qu'ils étaient sou­vent en noir et blanc. En 1984, NBC mise sur une nou­velle sit­com, Pun­ky Brews­ter (en ver­sion cour de ré­cré : Poun­ki Brous­se­teur) : l'his­toire d'une pe­tite fille aban­don­née par ses pa­rents et re­cueillie par Hen­ry, un vieux grin­cheux au coeur tendre qui va fi­nir par l'adop­ter. Ac­com­pa­gnée de son chien Ban­dit, Pun­ky, tou­jours po­si­tive, s'ha­bille en arc-en-ciel avec des Converse dé­pa­reillées et des ban­da­nas au ge­nou. Bref, une vraie le­çon de style (et de li­ber­té). Dans la réa­li­té, comme le dé­voile son pré­nom maxi hip­pie, So­leil Moon Frye a gran­di dans une fa­mille non conven­tion­nelle très bran­chée arts du spec­tacle. Trente ans plus tard, elle monte sa marque bio et éco­lo pour en­fants, The Lit­tle Seed, dont le site af­fiche les mêmes cou­leurs vives que Pun­ky (tout comme son au­to­bio­gra­phie, Hap­py Chaos). Ses quatre en­fants portent des pré­noms tout aus­si ex­cen­triques que le sien : Poet, Jag­ger, Ly­ric et le pe­tit der­nier, Sto­ry. Bref, la joie de vivre à fond les bal­lons, de A à Z.

HÉ­ROÏNE DE LA SÉ­RIE “PUN­KY BREWS­TER”, SO­LEIL MOON FRYE IN­CARNE LA PE­TITE FILLE IDÉALE DES 80s. AU­JOURD'HUI, SO­LEIL A 39 ANS, QUATRE EN­FANTS UL­TRA SOU­RIANTS ET LE COEUR TOU­JOURS PLEIN D'IDÉAUX.

60

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.