Aman­da Char­chian : la plus mys­tique

Jalouse - - ART -

C'est une sla­sheuse de luxe. Vi­vant entre Londres et Los Angeles, la jeune femme de 29 ans au charme cha­ma­nique s'ex­prime à la fois comme pho­to­graphe, peintre, des­si­na­trice, sculp­trice, mu­si­cienne et vi­déaste. Son uni­vers pic­tu­ral lui res­semble : sur­réa­liste, mys­tique et sen­suel. Ses cli­chés montrent des femmes nues dans des pay­sages sa­tu­rés de cou­leur, presque ar­chi­tec­tu­raux. L'ar­tiste af­fec­tionne par­ti­cu­liè­re­ment les lieux ca­chés : les grottes et les ca­vernes qu'elle traque dans le monde en­tier. Ses su­jets de pré­di­lec­tion ? La fu­sion de l'être hu­main et de la na­ture, le rêve, la ma­gie, qui sont abor­dés dans des mon­tages et col­lages poé­tiques. Le ta­lent d'aman­da Char­chian pour im­mor­ta­li­ser des muses éro­tiques et cha­toyantes (“des amies”, avoue-t-elle) a été ré­qui­si­tion­né par Guc­ci et Dior. Mais ses sculp­tures valent aus­si le dé­tour. Des arai­gnées scin­tillantes ou des corps sus­pen­dus re­cou­verts de cris­taux qui ren­voient la lu­mière dans une di­rec­tion pré­cise. In­fluen­cée par Man Ray, le mou­ve­ment da­da, Hans Arp, Louise Bour­geois, la phi­lo­so­phie stoï­cienne, Yu­val Ha­ra­ri, Diane Acker­man, mais aus­si Ni­co­las Jaar et Sa­tie, elle fait de l'art comme on entre en re­li­gion. Et nous a d'ailleurs ra­con­té : “L'art est un sen­ti­ment de dé­cou­verte, et un sui­vi de vos ob­ses­sions. J'ap­prends du fait de res­sen­tir, de tou­cher et de voir. L'art pour moi est une ex­pé­rience sen­suelle, comme la vie.”

Photo Em­ma Till­man

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.