10 conseils au­tour du com­post ..................

Jardin Facile - - Janvier - Février -

« L’or noir » du jar­di­nier per­met d’aug­men­ter sen­si­ble­ment le rendement de votre po­ta­ger. L’hu­mus agit non seule­ment four­nis­seur de nu­tri­ments, il amé­liore éga­le­ment la struc­ture du sol

Bien do­ser le com­post

3Des ana­lyses ef­fec­tuées par des la­bo­ra­toires d’ana­lyse du sol montrent que les te­neurs en phos­phate et en po­tas­sium sont sou­vent trop éle­vées. Ce­la n’est pas seule­ment dû aux en­grais mi­né­raux – en uti­li­sant trop de com­post, vous ris­quez éga­le­ment de sur-fer­ti­li­ser le sol. Pour ce qui est des ap­ports an­nuels, vous ne de­vriez pas dé­pas­ser les quan­ti­tés sui­vantes : pour les plantes gour­mandes comme le chou et la pomme de terre 4 à 6 litres par mètre car­ré ; pour les plantes moyen­ne­ment gour­mandes comme les ca­rottes et les épi­nards 2 à 3 litres et pour les plantes peu gour­mandes comme les pe­tits pois et les ha­ri­cots 1 à 2 litres. Pour les arbres frui­tiers et les ar­bustes à baies, épan­dez éga­le­ment 1 à 2 litres au voi­si­nage des ra­cines. Les sols glai­seux de­mandent, en règle gé­né­rale, un peu moins de com­post que les sols sa­blon­neux. Au po­ta­ger, les ap­ports de com­post au­ront lieu au prin­temps, après ameu­blis­se­ment du sol – in­cor­po­rez-le de fa­çon su­per­fi­cielle. Les cultures per­ma­nentes telles que les arbres frui­tiers et les ar­bustes à baies peuvent être paillées avec du com­post dès l’au­tomne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.