(Sté­phane)

Jardin Facile - - Courrier Des Lecteurs -

Quel est le meilleur moyen de lut­ter contre les mouches de la ce­rise ?

Là en­core, le su­jet est plu­tôt pré­ma­tu­ré, mais il est évident qu’agir très tôt vaut bien mieux que de le faire trop tard. Les mouches de la ce­rise n’ap­pa­raissent, en ef­fet, qu’à par­tir du prin­temps. Plus pré­ci­sé­ment vers la fin du mois d’avril. Ces mouches s’abattent sur les ce­rises en­core jaunes et y dé­posent leurs oeufs. Ces der­niers font naître des larves au bout de quelques jours. Les as­ti­cots se dé­ve­loppent à l’in­té­rieur du fruit en se nour­ris­sant de ce­lui-ci, qui fi­nit par pour­rir. Une fois la ce­rise pour­rie tom­bée au sol, la larve se trans­forme pro­gres­si­ve­ment en nymphe, puis, le prin­temps d’après, ces mêmes nymphes se muent en mouches et le cycle est ain­si re­nou­ve­lé sans cesse. Pour pré­ve­nir leur ar­ri­vée, vous pou­vez agir dès la fin de l’hi­ver en ré­pan­dant du sul­fate de fer sur le sol, ce qui va per­mettre d’éli­mi­ner les oeufs. En­suite, dès le dé­but du prin­temps, ins­tal­lez des pièges spé­cia­le­ment conçus pour l’éli­mi­na­tion des mouches de la ce­rise et dis­po­nibles sur le mar­ché. Con­crè­te­ment, ces pièges sont des disques en car­ton au­to­col­lants et de cou­leur jaune. Ils at­tirent les mouches grâce à leur cou­leur et à une sub­stance chi­mique, puis les cap­turent grâce à leur sur­face gluante. Ces pièges sont do­tés de films pro­tec­teurs qui évitent de col­ler les feuillages. Le meilleur mo­ment pour po­ser ces disques est lorsque les ce­rises com­mencent à jau­nir et avant qu’elles ne rou­gissent.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.