Une bêche exa­mi­née en dé­tail

Jardin Facile - - Potager -

Les dif­fé­rentes par­ties d’une bêche peuvent di­ver­ger quant à leur forme et au ma­té­riau uti­li­sé. La poi­gnée en T est la forme de poi­gnée la plus fré­quente. Elle per­met un bon ma­nie­ment et elle est plus lé­gère que la 2 poi­gnée en D, mais elle peut pro­vo­quer de lé­gères am­poules aux doigts, sui­vant la po­si­tion des mains. La 3 poi­gnée en forme de pom­meau est uti­li­sée sur cer­tains mo­dèles seule­ment. Il convient pour creu­ser, mais moins pour trans­per­cer des ra­cines. Le 4 manche est fa­bri­qué à base de bois dur, de mé­tal ou de plas­tique ren­for­cé avec des fibres, sui­vant les fa­bri­cants. Con­seil : la lon­gueur du manche est cor­recte si le des­sus de la poi­gnée de la bêche pla­cée droite se trouve à quatre doigts au-des­sus du nom­bril. Les manches des bêches sont en gé­né­ral fixées avec deux ri­vets à ce que l’on ap­pelle le 6 res­sort. Ce­lui-ci est com­po­sé de deux rails mé­tal­liques bom­bés, sou­dés à la lame ou for­gés. Dans l’autre mo­dèle, la bêche à douille, le manche se trouve dans une douille, un four­reau fer­mé en acier. Seules les bêches à douille de haute qua­li­té ont une so­li­di­té équi­va­lente à celle des bêches à res­sort – sur les mo­dèles bon mar­ché, le four­reau s’ouvre fré­quem­ment ou le manche ne des­cend pas as­sez pro­fon­dé­ment. Le 7 fer de lance pré­sente de nom­breuses formes ty­piques d’une ré­gion, mais le mo­dèle le plus ven­du c’est la bêche de jar­din. Le fer est en acier for­gé ou en acier in­oxy­dable et s’af­fine dou­ce­ment du haut vers le bas. Le 8 re­bord d’ap­pui pour le pied est plat sur cer­tains mo­dèles afin de mé­na­ger les se­melles des chaus­sures. Le 9 tran­chant est en gé­né­ral au­to-ai­gui­sant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.