Le prin­temps de­vant la porte

Jardin Facile - - Jardin D‘ornement -

Le pe­tit mas­sif de jar­din sur rue, en forme de de­mi-lune, ré­serve un ac­cueil ami­cal en toute sai­son. La bor­dure à base de san­to­line pe­tit-cy­près garde ses feuilles en hi­ver et donne des fleurs jaunes en juillet et en août. Le mur est cou­vert de ver­dure toute l’an­née grâce au lierre. Ce fond de cou­leur fon­cée fait par­ti­cu­liè­re­ment bien res­sor­tir les fleurs jaune clair du faux noi­se­tier du Ja­pon. Les nar­cisses et les cro­cus, qui fleu­rissent en même temps, s’as­so­cient très bien avec leurs teintes jaunes. Avec le temps, ils se pro­pagent dans le mas­sif. A cô­té du faux noi­se­tier, on peut voir les ro­settes de deux roses tré­mières, dont émer­ge­ront, en l’es­pace de quelques mois, des hampes flo­rales d’en­vi­ron deux mètres de hau­teur. Con­trai­re­ment à la plu­part des autres va­rié­tés, ‘Mars Ma­gic’ a une longue du­rée de vie. L’eu­phorbe de Corse, avec ses feuilles bleuâtres, tient bon, même en hi­ver. Elle donne des fleurs jaune clair dès le mois de mai. La sauge des bois, la pe­tite sca­bieuse de Ma­cé­doine à fleurs pourpres et l’herbe san­glante sortent alors seule­ment de terre. La pe­tite sca­bieuse ‘Mars Mid­get’ se dis­tingue par sa très longue flo­rai­son : en ef­fet, elle donne des boules de fleurs de juin à oc­tobre. En juin et en sep­tembre, la sauge des bois ‘Ca­ra­don­na’ com­plète le ta­bleau avec ses fleurs vio­let fon­cé. Quant à l’herbe san­glante, elle ne fleu­rit pas, mais sé­duit, à par­tir de l’été, avec ses feuilles rouge sang aux ex­tré­mi­tés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.