Tondre, fer­ti­li­ser et aé­rer

Jardin Facile - - Jardin D’ornement -

En sep­tembre, il ar­rive sou­vent que le ga­zon se montre une fois en­core sous son meilleur jour. Comme il fait moins chaud qu’en plein été, les condi­tions de crois­sance sont idéales pour les gra­mi­nées. Si la pluie n’a pas per­mis d’hu­mi­di­fier le sol de fa­çon na­tu­relle, il convient d’ar­ro­ser co­pieu­se­ment. L’idéal, c’est d’ef­fec­tuer une tonte heb­do­ma­daire (hau­teur de coupe de cinq cen­ti­mètres). Le ga­zon cou­pé trop court n’offre pas de pro­tec­tion aux ra­cines du­rant l’hi­ver, lors­qu’il com­mence à faire plus froid. Et si l’herbe est trop haute, elle au­ra ten­dance à pour­rir. Les feuilles des arbres et des ar­bustes tom­bées au sol sont éli­mi­nées de la couche her­beuse au mo­ment de la tonte. Un dres­se­bor­dure en de­mi-lune ou une bêche per­mettent de re­don­ner une belle ap­pa­rence aux bor­dures. Les en­grais d’au­tomne pour ga­zon as­surent un ap­port en nu­tri­ments op­ti­mal. Epan­dez-les fin sep­tembre ou dé­but oc­tobre, au plus tard. Grâce à leur forte te­neur en po­tas­sium, ils amé­liorent la ré­sis­tance au gel des gra­mi­nées. Même si, dans de nom­breuses ré­gions, les hi­vers ne furent pas ex­ces­si­ve­ment froids ces der­nières an­nées, une telle me­sure peut être utile. De plus, la fer­ti­li­sa­tion d’au­tomne per­met aux brins d’herbe de consti­tuer des ré­serves pour re­dé­mar­rer avec vi­gueur au prin­temps sui­vant. Si vous dé­cou­vrez des taches ici et là dans votre pe­louse après un épi­sode de pluie du­rable, et si l’eau y stagne pen­dant un cer­tain temps, il vous fau­dra veiller à un meilleur écou­le­ment de l’eau. Pour ce­la, pi­quez pro­fon­dé­ment avec une fourche à bê­cher aux en­droits concer­nés et, avec le manche, tour­nez lé­gè­re­ment dans tous les sens. A l’aide d’un sca­ri­fi­ca­teur, sup­pri­mez au be­soin le feutre et la mousse dans le ga­zon, afin que l’herbe puisse pous­ser de fa­çon dense l’an­née sui­vante. Ce tra­vail né­ces­site du doig­té car il ne faut sca­ri­fier que lé­gè­re­ment. Ré­glez votre sca­ri­fi­ca­teur en consé­quence. Ain­si, les gra­mi­nées ne sont pas en­dom­ma­gées et peuvent bien se ré­gé­né­rer avant l’hi­ver.

Les zones dé­nu­dées peuvent être re­gar­nies. Ces zones peuvent être oc­ca­sion­nées, entre autres, par les larves de la ti­pule des prai­ries qui dé­vorent les ra­cines des gra­mi­nées et les brins. C’est le mo­ment d’éli­mi­ner les larves de fa­çon bio­lo­gique, à l’aide de né­ma­todes.

L’en­grais d’au­tomne pour ga­zon n’est pas des­ti­né à sti­mu­ler la crois­sance, mais à amé­lio­rer la ré­sis­tance au froid.

Lorsque le sol est com­pac­té, aé­rez-le à l’aide d’une fourche à bê­cher. Une opé­ra­tion qui de­mande beau­coup de force, mais qui est bé­né­fique.

Une ton­deuse à mo­teur élec­trique est idéale pour les pe­tites sur­faces. La hau­teur de coupe doit être ré­glée sur cinq cen­ti­mètres.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.