Net­toyer les ni­choirs vides

Jardin Facile - - Jardin D’ornement -

Le mois de sep­tembre est idéal pour net­toyer les ni­choirs, car les der­nières cou­vées de mé­sanges, de moi­neaux, de tro­glo­dytes ou de sit­telles ont quit­té le nid et les po­ten­tiels hôtes d’hi­ver comme les chau­ves­sou­ris ou les in­sectes auxi­liaires, qui y cherchent re­fuge par temps froid, ne sont pas en­core ins­tal­lés. Les oi­seaux af­fai­blis ac­ceptent éga­le­ment très vo­lon­tiers ce type de «lo­ge­ment». 1 Il ar­rive sou­vent que des hôtes in­dé­si­rables (par exemple des aca­riens, des tiques ou des poux d’oi­seaux) se ras­semblent dans les nids dé­lais­sés. C’est pour­quoi il fau­dra d’abord en­le­ver les vieux restes de nids. Pen­sez à pro­té­ger vos mains à l’aide de gants. 2 Pas­sez en­suite la ba­layette dans le ni­choir. Pour en­le­ver les sa­le­tés ré­cal­ci­trantes, vous pou­vez le la­ver à l’eau. Mais Il faut évi­ter d’uti­li­ser des pro­duits de net­toyage ou d’entretien chi­miques. Le ni­choir doit en­suite bien sé­cher. 3 Ac­cro­chez le ni­choir à une hau­teur de deux à trois mètres, en l’orien­tant vers l’est et en veillant à ce qu’il soit à l’abri des chats. L’idéal, c’est de l’ins­tal­ler dans un vieil arbre. Dans le cas d’un jeune arbre, soyez pru­dent afin de ne pas l’en­dom­ma­ger.

1

2

3

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.