Prévenir la pré­sence de che­nilles de pha­lènes

Jardin Facile - - Potager -

L’un des pa­ra­sites les plus fré­quents sur les fruits est un pa­pillon in­si­gni­fiant. Avec l’ar­ri­vée des pre­mières ge­lées noc­turnes à par­tir de la mi-oc­tobre, la pha­lène bru­meuse brun gris sort de sa ca­chette dans le sol – elle me­sure alors à peine 2-3 cm. Seuls les mâles ont des ailes, les fe­melles sont aptères. Pour s’ac­cou­pler avec les mâles, elles doivent grim­per le long du tronc jusque dans le houp­pier. Par la suite, elles y dé­po­se­ront 200-300 oeufs rouge oran­gé d’où sor­ti­ront au prin­temps des che­nilles vert pomme qui s’at­taquent avec un ap­pé­tit in­sa­tiable aux bour­geons, feuilles et fleurs. Dé­but juin, elles at­teignent l’âge adulte, se laissent tom­ber à terre le long de fils de soie, se cachent dans le sol jus­qu’en au­tomne et le cycle re­com­mence de­puis le dé­but. Moyen de lutte res­pec­tueux de l’en­vi­ron­ne­ment : au mois de sep­tembre, po­sez des bandes de glu (dis­po­nibles en jar­di­ne­rie) au­tour du tronc et du tu­teur. En dé­cembre, re­ti­rez les bandes de glu, avec les pa­pillons qui y sont col­lés, et brû­lez-les.

Che­nille de la pha­lène bru­meuse

Ty­piques : les trous per­fo­rés dans les jeunes feuilles

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.