Le jour où Ran­dy Wes­ton re­trou­va la terre de ses an­cêtres

En ce jour jazz, le pia­niste Ran­dy Wes­ton, ac­com­pa­gné de vingt-huit per­son­na­li­tés afro-amé­ri­caines is­sues du monde de la cul­ture, se ren­dit à La­gos, au Ni­ge­ria, dans le cadre d’un pro­gramme d’échange entre les Etats-Unis et l’Afrique.

Jazz Magazine - - HOMMAGE -

« Aussi loin que je puisse re­mon­ter dans mon sou­ve­nir, j’ai rê­vé de voya­ger en Afrique et même d’y vivre ! » Ran­dy Wes­ton a long­temps ré­flé­chi à cette phrase et pu en sa­vou­rer tous les as­pects du­rant les longues heures d’avion qui sé­parent New-York de La­gos via une es­cale à Rome. Cette fois, ça y est, en ce 14 dé­cembre 1961, l’homme qui ve­nait d’en­re­gis­trer le ma­gni­fique “Uhu­ru Afri­ca” va en­fin réa­li­ser son rêve et re­trou­ver la terre de ses an­cêtres. Une terre que son père, Pa­na­méen d’ori­gine ja­maï­caine, lui a tou­jours évo­quée avec une grande fier­té en lui rap­pe­lant de­puis sa nais­sance qu’il était un Afri­cain né en Amé­rique.

Au mo­ment où l’avion com­mence à sur­vo­ler le conti­nent afri­cain, l’émo­tion l’en­va­hit et une pensée lui tra­verse l’es­prit : « Les mu­sul­mans parlent de faire le pè­le­ri­nage à La Mecque, mais pour moi, La Mecque, c’est tout le conti­nent afri­cain, en­fin je re­ve­nais chez moi ! » Ce sur­vol de l’Afrique en avion lui fait tant d’ef­fet qu’il lui ins­pire une com­po­si­tion in­ti­tu­lée La­gos, qu’il en­re­gis­tre­ra quatre ans plus tard sur l’al­bum “Berk­shire Blues”. Dans l’avion, ils sont vingt-neuf ar­tistes afro-amé­ri­cains ve­nus pas­ser dix jours au Ni­gé­ria (qui ve­nait d’ac­cé­der à l’in­dé­pen­dance) et man­da­tés par l’Ame­ri­can So­cie­ty of Afri­can Cul­ture afin d’ex­plo­rer les re­la­tions entre l’Afrique et l’Amé­rique noire dans le do­maine de l’art, de la mu­sique, de la phi­lo­so­phie et de la lin­guis­tique. Aux cô­tés de Ran­dy Wes­ton, il y a Ni­na Si­mone, Lio­nel Hamp­ton (avec huit mu­si­ciens de son or­chestre), le saxo­pho­niste Boo­ker Er­vin, le contre­bas­siste Ah­med Ab­dul Ma­lik, le per­cus­sion­niste Ba­ba­tunde Ola­tun­ji, le poète Lang­ston Hughes, des dan­seurs, un peintre, un ac­teur, un pia­niste clas­sique et une chan­teuse ly­rique. Ran­dy Wes­ton est en larmes en fou­lant le sol afri­cain, cin­quante joueurs de tam­bours sont là pour les ac­cueillir et un homme vient en cou­rant vers lui et lui dit : « Alors, tu as fi­na­le­ment dé­ci­dé de re­ve­nir chez toi, ce­la fait quatre cents ans que tu es par­ti, qu’estce qui t’as re­te­nu si long­temps ? » Dès le pre­mier soir, le pré­sident Nnam­di Azi­kiwe or­ga­nise une grande ré­cep­tion, et c’est à cette oc­ca­sion que Ran­dy Wes­ton rencontre pour la pre­mière fois Fe­la Ku­ti (qui était alors trom­pet­tiste). Puis­qu’il y avait un pia­no à dis­po­si­tion, ils se mettent à jouer en­semble en im­pro­vi­sant et de­viennent ra­pi­de­ment amis. Pen­dant les dix jours de ce sé­jour ni­gé­rian, furent or­ga­ni­sés des confé­rences, des lec­tures de texte, des échanges cultu­rels, et bien sûr des concerts, où le jazz afro-amé­ri­cain cô­toie la mu­sique tra­di­tion­nelle ni­gé­riane et où se mé­langent mu­si­ciens et dan­seurs des deux pays. En clô­ture, Boo­ker Er­vin et Ran­dy Wes­ton jouèrent avec l’or­chestre de Lio­nel Hamp­ton.

Après ce pre­mier voyage, Ran­dy Wes­ton au­ra en­vie de s’ins­tal­ler en Afrique pour y vivre. Il re­tour­ne­ra au Ni­ge­ria en 1963, puis ef­fec­tue­ra une grande tour­née de plu­sieurs mois sur le conti­nent noir en 1967. Ne pou­vant po­ser ses va­lises au Ni­ge­ria à cause de la guerre du Bia­fra, il les pose au Ma­roc, tout d’abord à Ra­bat, puis à Tan­ger, où il ou­vri­ra l’Afri­can Rhythms Club. Il res­te­ra au Ma­roc jus­qu’en 1972. •

Les mu­sul­mans parlent de faire le pè­le­ri­nage à La Mecque, mais pour moi, La Mecque, c’est tout le conti­nent afri­cain, IRÁR NI VIZIREMW GLI^ QSM ¶

Ran­dy Wes­ton, trente ans après son pre­mier voyage en terre afri­caine... Ci-contre, le 14 dé­cembre 1961 avec, entre autres, Ni­na Si­mone (à sa gauche) et Ah­med Ab­dul Ma­lik (à droite).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.