Bill Evans

The Bill Evans Al­bum

Jazz Magazine - - LE GUIDE -

1 CD Co­lum­bia / So­ny Mu­sic

Ré­édi­tion. “The Bill Evans Al­bum” inau­gure le contrat du pianiste avec Co­lum­bia, une col­la­bo­ra­tion qui se­ra de courte du­rée. À l’ori­gine, le la­bel vou­lait qu’Evans réa­lise un al­bum de jazz fu­sion, lui au Fen­der – d’où la pré­sence de cet ins­tru­ment, dé­jà uti­li­sé sur “From Left to Ride” – et Ed­die Go­mez à la basse élec­trique. Se­lon ce der­nier, la pre­mière séance de ce pro­jet, qui eut bien lieu, fut ca­tas­tro­phique, et les pro­ta­go­nistes dé­ci­dèrent de re­ve­nir sur leur ter­rain de jeu ha­bi­tuel. Le “concept” re­te­nu fut donc ce­lui d’un disque en­tiè­re­ment consti­tué de com­po­si­tions d’Evans. Pour l’oc­ca­sion, il gra­va en stu­dio quatre nou­velles pièces : The Two Lo­ne­ly People (peut-être sa com­po­si­tion la plus longue, que le trio jouait de­puis 1968), Su­gar Plum, T.T.T. (d’après la tech­nique do­dé­ca­pho­nique de Schön­berg) et Com­rade Con­rad. Pour au­tant, Bill Evans se cherche quelque peu du­rant la pre­mière moi­tié des an­nées 1970 et, si les pièces en­re­gis­trées sont toutes ad­mi­ra­ble­ment in­ter­pré­tées, il leur manque ce pe­tit plus des al­bums de la fin de cette dé­cen­nie. Cette ré­édi­tion re­pro­duit celle pu­bliée en 1996 qui as­so­ciait les sept plages ori­gi­nales à trois al­ter­nate takes (res­pec­ti­ve­ment de Waltz for Deb­by, Re: Per­son I Knew et Fun­kal­le­ro). • LU­DO­VIC FLO­RIN Bill Evans (p), Ed­die Go­mez (b), Mar­ty Mo­rell (dm). New York, Co­lum­bia Re­cords 30th Street Stu­dio, mai et juin 1971.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.