De l’Art de la soul à jim­my.org

Jazz Magazine - - DOSSIER -

Dé­but 1967, le la­bel Li­me­light pu­blie un disque d’Art Bla­key pour une fois sans ses Jazz Mes­sen­gers. Sur­prise : en­tou­ré entre autres de Grant Green à la gui­tare élec­trique), Charles “Chuck” Man­gione à la trom­pette et John Pat­ton à l’orgue (sous le pseu­do­nyme de “Mal­colm Bass”), il ne joue pas des com­po­si­tions de Ben­ny Gol­son ou de Wayne Shor­ter mais Day Dream des Lo­vin’ Spoon­ful, Hold On, I’m Co­ming de Sam & Dave ou Got My Mo­jo Wor­king de Mud­dy Wa­ters ! À ce pe­tit jeu, il est moins convain­cant – moins im­pli­qué ? – que Jim­my Smith, qui fait vi­brer son bel or­gane dans “Stay Loose... Jim­my Smith Sings Again”, sans ces­ser, évi­dem­ment, de faire swin­guer son or­gan de la marque Ham­mond, mo­dèle B3 – pro­non­cez « bi­fri ». Sur un ré­per­toire que n’au­rait pas re­nié un Ray Charles ou un Joe Williams, Mis­ter Smith cé­lèbre dans la joie et bonne hu­meur l’union du jazz et de la soul dans un es­prit so six­ties t PCo

À ÉCOU­TER Art Bla­key : “Hold On, I’m Co­ming” (Li­me­light, 1967) Jim­my Smith : “Stay Loose... Jim­my Smith Sings Again” (Verve, 1968)

“Hold On, I’m Co­ming” d’Art Bla­key et “Stay Loose... Jim­my Smith Sings Again”, comme son titre l’in­dique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.