Bain élec­trique et vent de fo­lie

Jazz Magazine - - DOSSIER -

Été 1968 : Don El­lis fait sen­sa­tion à An­tibes Juan-les-Pins en bran­chant sa trom­pette à quarts de ton dans une pé­dale wha-wha, de­van­çant ain­si Miles Da­vis de plus de deux ans ! L’an­née pré­cé­dente, au mo­ment de l’en­re­gis­tre­ment d’“Elec­tric Bath”, sous la hou­lette de John Ham­mond, on n’en était pas en­core tout à fait là, mais le trom­pet­tiste avait tout de même dé­jà in­tro­duit une bonne ra­sade de psy­ché­dé­lisme pop dans son big band à haute te­neur éner­gé­tique : cla­viers élec­triques à go­go (Mike Lang), so­lo de si­tar in­tro­duc­tif et sec­tion de hanches dis­tor­due sur Tur­kish Bath, cli­mat pla­nant – presque am­bient avant l’heure – dans Open Beau­ty, où la trom­pette se dé­mul­ti­plie à tra­vers une pé­dale de­lay… Mais l’es­sen­tiel est peut-être ailleurs, dans une re­cherche ryth­mique vi­sion­naire, com­bi­nant le foi­son­ne­ment des or­chestres la­tins (trois bas­sistes et quatre per­cus­sion­nistes !) à des me­sures im­paires ap­pa­rem­ment im­pos­sibles (17/4…) et pour­tant tou­jours swin­guantes, dé­ri­vées d’une étude ap­pro­fon­die des tra­di­tions in­diennes ou bal­ka­niques. Faites souf­fler sur le tout un vent de fo­lie à la Min­gus (l’un des pré­cé­dents em­ployeurs d’El­lis), et vous ob­te­nez là un cock­tail à ré­veiller les morts ! D’al­bum en al­bum, cette es­thé­tique hy­bride conti­nue­ra de s’af­fir­mer dans les an­nées sui­vantes, in­cor­po­rant une dose de plus en plus im­por­tante d’élec­tri­ci­té et s’ou­vrant à l’oc­ca­sion à des re­prises de Sly & The Fa­mi­ly Stone ou des Is­ley Bro­thers (voir “The New Don El­lis Band Goes Un­der­ground”, co­pro­duit par Al Koo­per en 1969). Tout sim­ple­ment ir­ré­sis­tible ! t PR

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.