Ni­na Si­mone

The Singles

Jazz Magazine - - LE GUIDE -

3 CD New Conti­nent / Pias

Nou­veau­té. L’ori­gi­na­li­té de cette com­pi­la­tion est de nous mettre face à la voix de Ni­na Si­mone sans préa­lable, par le single, tel qu’on pou­vait se le pro­cu­rer à l’époque – il vient de pa­raître, on passe chez le dis­quaire et on le ra­mène chez soi… Une chan­son, une voix ter­ri­ble­ment pro­fonde ou alors un ad­mi­rable so­lo de pia­no (on ci­te­ra par exemple Un­der The Lo­west, que l’on re­trouve sur le live “Ni­na Si­mone at Town Hall”, Col­pix, 1959). C’est ce sen­ti­ment d’im­mé­dia­te­té que l’on re­trouve tout au long des trois CD qui réunissent l’en­semble des singles pu­bliés entre 1957 et 1962 chez Beth­le­hem ou Col­pix - de I Loves You Por­gy à He’s Got The Whole World In His Hands (un mor­ceau d’une somp­tuo­si­té à cou­per le souffle…) en pas­sant par Lit­tle Girl Blue, les re­prises de mor­ceaux du Duke (“Ni­na Si­mone Sings Duke El­ling­ton”, 1962, Col­pix) ou en­core cette fa­meuse in­ter­pré­ta­tion de My Ba­by Just Cares For Me, de 1958, qui doit son suc­cès pla­né­taire, plus de trente ans après, à une pub Cha­nel (on pour­rait s’en las­ser mais il n’en est rien). Trois CD dont on vous in­vi­te­rait pres­qu’à n’écou­ter qu’une piste par jour. Un jour en trio, le sui­vant en quar­tette, le len­de­main ac­com­pa­gnée de tout un or­chestre. Pour ce bon­heur, et aus­si pour quelques ra­re­tés, cette com­pi­la­tion-là mé­rite sa place dans la dis­co­thèque de tout mé­lo­mane qui se res­pecte.

tøKATIA TOU­RÉ Ni­na Si­mone (voc, p), Al Sha­ck­man (g), Jim­my Bond ou Ch­ris White (b), Al­bert “Too­tie” Heath ou Bob­by Ha­mil­ton (dm). New York, 1957 – 1962.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.