Ar­thur Blythe

Ela­bo­ra­tions / Light Blue : Ar­thur Blythe Plays The­lo­nious Monk / Put Sun­shine In It

Jazz Magazine - - LE GUIDE - JU­LIEN FER­TÉ

2 CD BGRO Re­cords / Im­port An­gle­terre

Ré­édi­tion. Sa­luons d’abord la cons­tance édi­to­riale de BGO Re­cords : un an après un pre­mier double CD consa­cré aux quatre al­bums Co­lum­bia gra­vés par le re­gret­té saxo­pho­niste al­to an­ge­le­no entre 1979 et 1981, voi­ci le se­cond, qui re­groupe lo­gi­que­ment les trois sui­vants, im­pec­ca­ble­ment re­mas­te­ri­sés et com­men­tés par l’ex­pert Charles Wa­ring. “Ela­bo­ra­tions”, en­re­gis­tré en quar­tette sans contre­basse mais avec tu­ba et vio­lon­celle (ce qui donne une touche à la fois ré­tro et mo­der­niste — écou­tez One Mint Ju­lep) se si­tuait dans la li­gnée de “Blythe Spi­rit” (1981), tan­dis que le su­perbe hom­mage à The­lo­nious Monk (qui ve­nait de mou­rir), ex­plo­rait for­cé­ment d’autres voix. Mais no­nobs­tant la puis­sance ex­pres­sive des thèmes mon­kiens (We See, Off Mi­nor, Epi­stro­phy, Nut­ty...), Blythe et ses ac­com­pa­gna­teurs (les mêmes que dans “Ela­bo­ra­tions”) af­fir­maient leur ca­rac­tère, sou­li­gné par un vrai son de groupe où cer­taine âpre­té le dis­pu­tait à une verve mé­lo­dique de tous les ins­tants. Quant à “Put Sun­shine In It”, il laisse hé­las un goût amer, ou plu­tôt trop su­cré, car les pontes de Co­lum­bia dé­ci­dèrent su­bi­te­ment de pous­ser leur pou­lain à chas­ser sur les terres de Da­vid San­born et de Kirk Wha­lum. Blythe ar­rive à res­ter digne, mais les thèmes ea­sy lis­te­ning, les syn­thés clin­quants et les pro­gram­ma­tions ryth­miques ami­don­nées n’ar­rangent pas l'af­faire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.